× Fermer la vidéo

«Cela ne va pas être facile du tout»

  • Loïc Godener
  • USON - FCG

Après avoir disputé ses premières minutes en « Rouge & Bleu », Loïc Godener sera titulaire demain à Nevers

Tu as fait ta première apparition en équipe première à la 7ème journée. Tu éprouves une forme de soulagement ?

« Il a fallu un peu de temps. Au début ce n'était pas très bien parti. Mais avec le travail, ça paye toujours. Je suis content d'enchaîner surtout et on verra ce que cela donnera. C'est un facteur, Loïc s'est blessé. J'ai pu jouer plus que 5 ou 10 minutes. Je suis content. On verra comment cela se passe ce week-end, d'essayer de faire un match complet. »

Tu es arrivé du Racing 92 cet été. Tu avais besoin de changer d’horizon ?

« Le Racing, c'est compliqué. Le club a une autre politique qu'ici. Il y a beaucoup de stars Nyanga et d'autres, je ne vais pas tous les citer sinon ça prendra beaucoup de temps. C'était compliqué et ils m'ont fait comprendre que cela aurait été encore compliqué pour moi. Après, Grenoble est venu, j’y ai découvert un projet intéressant. Quand on voit Kilian Geraci, Gervais Cordin, Loïc Baradel, Antonin Berruyer, Pierre Mignot, Bastien Guillemin… Ca donne envie ! Avec Dewald, on en a parlé. Il m'a dit que je devais commencer avec les espoirs et y faire mes preuves. J'ai fait de mon mieux. J'ai profité du bon début de saison des Espoirs. J'ai pu me montrer et il m'a donné ma chance. »

Nevers est ambitieux, mais ne réussit pas pour l’instant des performances à la hauteur de ses ambitions. Il faudra quand même faire attention ?

« Oui, il faut se méfier. Cette équipe est derrière au classement, mais elle a de grosses individualités. Cela ne va pas être un match facile, sachant qu’ils n’enchaînent pas des bons résultats, qu'ils vont être à domicile. Ils vont mettre une équipe solide. On sait que c’est un match qui va se jouer tout le long. Cela ne va pas être facile du tout. Aujourd’hui on est premier. On sait qu’on est attendu partout, mais on prend les matchs les uns après les autres. Le but, c’est de ramener le plus de points possible. On ne va pas faire les ambitieux, mais on a travaillé toute la semaine pour ramener le plus de points possible de Nevers avec une victoire et si on peut, bonifiée. On ne sait pas comment cela va se passer. Il va y avoir des faits de match, c’est sûr. Mais le but, c’est de gagner. »

A l’extérieur cette saison, le FCG a toujours montré beaucoup de caractères. C’est un ingrédient essentiel quand vous jouez loin de Grenoble ?

« Oui, il en faut. Mais à domicile aussi on a montré du caractère. A tous les matchs, on a ce passage où on défend, on défend. On sait qu’il faut s’accrocher, ne rien lâcher. On verra ce que cela donne. Mais jusqu’à aujourd’hui, ça nous a réussi. On croise les doigts et on espère que cela continue. »