× Fermer la vidéo

Les Espoirs battus par Montpellier

  • Edward Sawailau
  • Clément Mathieu
  • Espoirs
  • Corentin Glenat

Pour une fois, l’impeccable accueil du club de Saint-Marcellin n’aura pas porté chance aux Espoirs du FCG.

Pour eux, la partie ne pouvait plus mal débuter : après une entame très dynamique de part et d’autre et plusieurs ballons perdus et gagnés, ils encaissaient un premier essai dès la troisième minute, après la déchirure des deux rideaux défensifs sur la ligne des 10 m puis sur les 22 m, et un nouvel essai sur un renversement d’attaque aux 30 m après une mêlée et deux rucks (14 à 0 à 9’).

D’abord réduits à endiguer les assauts adverses, les grenoblois relevaient la tête avec un essai marqué, comme la semaine précédente, sur une pénaltouche jouée en déviation suivie d’un simple pick and go (14 à 7 à 19’), mais ils durent courir après le score pendant tout le reste du match.

La suite du match fut débridée, voire brouillonne, mais équilibrée, avec beaucoup de courses mais aussi beaucoup de fautes et de pertes de balles des deux côtés… ainsi que deux cartons jaunes et un carton rouge au débit de chaque équipe.

En deuxième mi-temps, à un essai concédé après de multiples temps de jeu dans leur 22 m, les Espoirs du FCG répliquèrent par un essai marqué en écartant un ballon après une énième pénaltouche et une série de picks and go improductifs (22 à 17 à 65’).      

Mais la situation fut définitivement compromise après un coup de pied de pénalité marqué par les montpelliérains (25 à 17 à 77’), avant qu’un quatrième essai encaissé ne vienne alourdir encore le score.

Prochain match samedi 21 octobre à 15 h à Lyon.

A Saint-Marcellin (stade Carrier) samedi 14 octobre 2017, Montpellier bat Grenoble par 32 points à 17 (mi-temps 17 à 7). Arbitre M. Valencon (Lyonnais). Beau temps chaud.

Grenoble : Sawailau – Alessi, Cartier (Friderich 54’), Mignot, Bazin (Alviani 68’) – Glénat, Capuozzo – Martel, Tuinukuafe, Giroud – Mathieu (Vacchino 47’), Coing (Mazza 22’)– Lapé (Gogibus 59’), Mas (Savonnet 52’), Hanrot, (Rossi 41’).

Pour Montpellier : 4 essais, 3 transformations, 2 pénalités.

Pour Grenoble : 2 essais (Mathieu 18’, Sawailau 64’), 2 transformations (Glénat), 1 pénalité (Glénat 43’).