× Fermer la vidéo

«Il faut rester vigilant»

  • Stéphane Glas
  • USAP - FCG

Les Grenoblois sont en tête de la Pro D2, mais Stéphane Glas sait que rien n'est acquis

Premiers au classement, une série de 3 victoires consécutives : vos joueurs sont sereins avant d’aller à Perpignan ?

« Sereins? Je ne sais pas. Ils ont bien travaillé aujourd'hui. On est à deux jours du match, je pense qu'ils sont concentrés. Ils ont hâte d'y être, c'est tout. On est plutôt sur une spirale positive depuis le début de la saison. On a joué 11 matchs et on a 9 victoires, c'est plutôt bien. Et notre dernier match, c'est une victoire à l'extérieur. Effectivement, les feux sont au vert. Mais il faut rester vigilant. On n'a pas énormément de marge. Toutes nos victoires, 90% de nos victoires, se sont faites dans la douleur. Ce sera très très difficile dimanche. Perpignan, c'est une très grosse équipe, qui joue la montée. Jouer ces gars-là, ça nous amène pas spécialement de la sérénité. On est bien préparé. A nous de faire le match. »

Ce match a une odeur de phase finale…

« Je pense qu'on est un peu trop loin des phases finales pour parler de ça. On est en novembre, les phases finales sont en mai. Beaucoup de choses peuvent se passer jusque là. J'espère en tout cas qu'on pourra en parler, ça voudra dire qu'on y sera. Ensuite, est-ce qu'on retrouvera Perpignan, je ne sais pas. Pourvu qu'on y soit, on ne va pas trop s'occuper des autres. Mais Perpignan, avec la qualité de l'effectif et de l'équipe, je ne me fais pas trop d'inquiétudes pour eux. »

L’USAP est dans une passe assez moyenne. Il faut s’attendre à un réveil de leur part dimanche ?

« Ils ont perdu à domicile contre une belle équipe de Mont-de-Marsan, ça peut arriver. La Pro D2 est un championnat qui est très homogène, où le dernier peut battre le premier, à domicile comme à l'extérieur. Tous les matchs, il faut aller se les chercher, c’est difficile. C'est vrai que Perpignan a perdu une fois chez lui, mais on n'est pas à l'abri de perdre chez nous d’ici à la fin de la saison. Mais au niveau comptable, après cette défaite chez eux et le match nul à Angoulême, ils ont besoin d'un peu de points pour rester en haut du tableau. On est prévenu ! »