× Fermer la vidéo

Grenoble gagne enfin!

  • Gaëtan Germain
  • FCG - SFP

Les Grenoblois ont battu le Stade Français et se relancent dans la course au maintien (21-17)

Le FCG avait un match important à disputer face au Stade Français, pour éspérer se rapprocher d'Agen.

Dès le début, on a senti que les « Rouge & Bleu » avaient les crocs. Sur la première mêlée du match, le FCG obtient une pénalité, scorée par Gaëtan Germain (3-0, 6'). Re-belote, quelques instants plus tard, avec une nouvelle pénalité obtenue par les avants de Grenoble sur mêlée (6-0, 13').

Sur sa première véritable incursion dans le camp Grenoblois, le Stade Français marque à son tour (6-3, 19'). Impeccables en touche, les Grenoblois récupèrent de nombreux ballons et peuvent occuper le camp adverse. Ils marquent deux nouvelles pénalités avant la pause (12-3, 39')

En deuxième mi-temps, après que Gaëtan Germain ait marqué une cinquième fois (15-3, 52'), les Parisiens profitent d'un temps faible grenoblois pour recoller au score avec un essai de Macalou (15-10, 63').

Les avants « Rouge & Bleu », impériaux en touche, en mêlée et sur les ballons portés, et malgré les changements effectués après l'essai parisien, continuent leur domination et permettent à Gaëtan Germain de marquer deux nouvelles pénalités (21-10, 71')

Malheureusement, le renvoi en jeu et mal négocié et les Parisiens campent dans les 22 grenoblois pendant 5 minutes, avant de pouvoir scorer par Van Zyl (21-17, 77').

Le renvoi est parfaitement négocié par les Grenoblois. Les joueurs du Stade Français tentent bien de revenir dans le camp des Isèrois, mais la défense des « Rouge & Bleu » a le dernier mot. Grenoble obtient même une pénalité à la dernière minute de jeu, mais Gaëtan Germain connaîtra son seul echec de la soirée, alors qu'il faisait tourner le chrono pour atteindre la sirène.

Cette victoire, la première depuis le mois de décembre, permet au FCG de revenir à 5 points d'Agen et de creuser un écart, sans doute définitif, avec Perpignan. Les « Rouge & Bleu » accueilleront Toulon samedi prochain, dans un match tout aussi important que celui de ce soir.