× Fermer la vidéo

«La victoire contre Paris n’est pas suffisante»

  • Mickaël Capelli
  • FCG - RCT

Mickaël Capelli présente les enjeux de la rencontre entre le FCG et Toulon samedi au Stade des Alpes

La victoire contre le Stade Français, nécessaire, mais pas suffisante ?

« En soit, on sait que ce n’est pas suffisant non plus (de battre Toulon). Ce qu’on voudrait, c’est aller chercher Agen, qui est encore à 5 points. C’est sûr que si on pouvait prendre ces points-là contre Toulon, ce serait essentiel pour nous. On espère gagner Agen à la maison et leur repasser devant. On sait que la fin de saison est compliquée. On sait que Toulon enchaîne très bien en ce moment. Et on s’y prépare du mieux que possible. »

Qu’a changé la victoire face au Stade Français ?

« Ça a changé que tout le monde est arrivé de bonne humeur lundi. Les entraînements ont été plus sympas. On a enchaîné dans la bonne humeur. Du coup, ça permet de travailler d’une meilleure façon. »

Cette victoire vous donne-t-elle plus de confiance ?

« Ça joue énormément. On l’a vu, il y a certains matchs qu’on perdait par manque de confiance, aussi. Parce qu’on passe à côté de détails, de petites choses comme ça. Gagner ce match-là va vraiment nous faire un bien fou. J’éspère qu’on pourra le remontrer ce week-end. De toute façon, on sait qu’il n’y a plus le choix. Mais si on continue sur une belle dynamique, la fin de saison peut être très belle pour tout ce groupe. »

Vous y croyez plus que jamais ?

« Bien sûr, on y croit toujours. Même, depuis ces 4 mois, où c’était compliqué, on y a toujours cru, on n’a jamais les bras. C’est pour cela qu’on a pu aller chercher cette belle victoire contre le Stade Français le week-end dernier. Et ce n’est pas le moment de s’arrêter. Il faut continuer. »

Quel est ton avis sur l’équipe de Toulon, qui traverse une saison en-deçà de son standing ?

« On avait dit pareil avant le match aller, mais ils avaient quand même réussi à prendre le bonus. Que ce soit une équipe qui soit bien ou pas, on s’en méfie. Je pense qu’il faudra beaucoup les respecter, mais aussi beaucoup les agresser si on veut pouvoir mettre en place notre jeu et gagner à la fin. On sait qu’ils n’ont rien à jouer, mais dans ces équipes, avec des effectifs comme ça, où il y a de nombreuses stars, tout le monde voudra chercher la gagne. Même s’ils n’ont plus d’objectif en Top 14, ils voudront gagner ici. »