FCG Live
  • 74' En-avant bayonnais sur la ligne médiane.
Suivre le live

Une victoire bonifiée pour "Rico" !

Le FCG apprenait avec peine et tristesse ce matin, le décès d'un personnage emblématique du rugby grenoblois : Rico Rinaldi. Ce match à Biarritz était l'occasion de lui rendre un bel hommage, et cela a été chose faite puisque les grenoblois se sont imposés avec le bonus offensif sur le score de 21-27 !

 

Mais ce match n'a pas été une promenade tranquille pour les Rouge & Bleu, une nouvelle fois trop indisciplinés pour pouvoir lutter pendant 80 minutes. 3 cartons jaune, c'est beaucoup, c'est beaucoup trop pour espérer gagner un match, ou même prendre un bonus défensif...

 

Oui, mais ces grenoblois ont du coeur et de la volonté ! Cela ne suffira pas tous les week-end, mais qu'est ce que cette victoire fait du bien !

 

Menés 3-0 après une première pénalité de Yachvili (il en marquera 7 ce soir), les grenoblois réagissent suite à un bel enchaînement entre les avants, Courrent, Stewart puis Matthieu Nicolas qui applatit. Un essai à zéro et le score est porté à 3-7. Mais les biarrots ont des ressources, et recollent à 9-10 suite à des pénalités de Yachvili et Courrent à la 30e minute. Moment choisi par Dayna Edwards pour marquer son premier essai pour Grenoble, mais également le premier de sa carrière ! Les grenoblois filent au vestiaire en menant 17-9.

 

Mais les biarrots (et l'indiscipline grenobloise...encore elle) vont nous donner quelques frayeurs. Yachvili enquille 4 pénalités de suite, alors que les grenoblois "enquillent" deux nouveaux cartons jaune.

 

On se dit que le match est plié, et qu'à 14 contre 15, suite au retour de Benjamin Thiery, nous allons craquer ! Que nenni ! Le pack grenoblois s'offre à la 72e minute de jeu, un essai collectif signe de bonus offensif pour Grenoble que James Hart transformera.

 

La fin du match est une bataille sans merci, où seule la victoire compte ! Un vrai combat d'hommes comme pouvait en proposer le FCG du temps des mamouths. Un FCG qui était alors présidé par celui qui nous a quitté aujourd'hui, mais que personne n'oubliera à Grenoble. RICO, CETTE VICTOIRE EST POUR TOI !