« On verra en fonction des opportunités »

FCGLe FCG se déplace à Paris vendredi soir. Aux portes du Top 6, Fabrice Landreau évoque ce duel face au Stade Français, ainsi que les ambitions du club pour la fin de la saison.

 

Fabrice Landreau et les joueurs du FCG découvriront ce soir le nouveau stade Jean Bouin, un lieu qu’a longtemps fréquenté le directeur sportif « Rouge & Bleu » : « J’ai quitté un stade vétuste, tel qu’on le connaissait depuis soixante ans, mais je n’ai toujours pas vu le nouvel écrin. C’est comme un cadeau de Noël, je suis impatient de pouvoir découvrir ce stade et d’y évoluer avec cette équipe de Grenoble. »

 

Une équipe de Grenoble qui va appréhender cette rencontre après une première moitié de saison plutôt réussie : « On aborde le début de ces matches retour avec la satisfaction qui résulte de ce que nous avons produit durant la phase aller. »

 

« La configuration est différente »

 

Pour Fabrice Landreau, la seconde partie de saison ne devrait pas ressemble à celle vécue l’année dernière par le FCG : « Notre calendrier n’est pas du tout le même puisque nous avions su capitaliser sur nos matches à domicile la saison dernière pendant la phase aller, avec neuf réceptions sur les seize première journées. Ce qui fait qu’on a dû se déplacer après chez tous les autres C’est pour cela qu’on a connu des difficultés par la suite. Mais la configuration est différente aujourd’hui. On s’est pour le moment davantage déplacé et on est toujours invaincu à domicile (cinq victoires et un nul). Cela nous permet d’être proches des six premiers. »

 

Mais le directeur sportif grenoblois ne veut pas encore viser le Top 6 : « On ne pense qu’à remporter les matches. On se place dans cet état d’esprit-là et puis on verra en fonction des opportunités qui s’offriront à nous. Mais on ne pense pas nécessairement au Top 6 dans l’immédiat, plutôt à récolter des points. »

 

Et cela commence dès vendredi soir, face au Stade Français Paris.

 

Interview complète à lire sur lefigaro.fr

 
Plan du site
Mentions lgales