« Une experience interessante »

FCGRetour sur terre pour les joueurs du FCG, qui se déplacent à Viadana ce week-end. Matthieu Nicolas, qui est entré en jeu à Toulon, sera titulaire en Italie.

 

Une semaine après la victoire à Toulon


« C’est bon, la victoire a été digérée. Pour tous ceux qui jouent ce week-end, il a fallu rapidement basculer sur le Challenge européen. Même s’il n’y a plus d’enjeu, on a envie de jouer et de prendre du plaisir. »

 

Les matchs à l’extérieur

 

« Cette victoire acquise à Biarritz nous a fait beaucoup de bien, d’autant plus qu’on a su enchaîner sur une victoire au Racing. C’est vrai que maintenant on sait qu’on est capables de gagner à l’extérieur, et on arrive aussi à récupérer des bonus un peu partout. C’est très positif, on peut prendre des points partout. Maintenant, les équipes nous reçoivent également avec plus d’appréhension, elles se méfient plus de nous et c’est une bonne chose. »

 

Un risque de relâchement ?

 

« Ce sera là tout l’enjeu de la deuxième partie de saison justement, car on aura plus de réceptions que de déplacements. Il va vraiment nous falloir faire un effort pour rester invaincus chez nous et pouvoir continuer à regarder vers le haut du tableau. C’est encore un peu difficile parce qu’on a envie de regarder vers le haut, mais on est aussi obligés de garder un œil sur le bas du tableau aussi, c’est encore très serré. Si on veut avancer il faut regarder vers le haut, on a bien envie d’essayer de jouer les trouble-fêtes dans ce championnat. Si on peut battre encore d’autres grosses équipes, on ne va pas s’en priver. »

 

La H Cup comme objectif


« On espère, bien sûr, après avoir joué le maintien la saison passée, c’est extraordinaire de pouvoir espérer jouer la H Cup. Bien sûr le groupe a encore beaucoup de travail, il va nous falloir gagner contre Perpignan et Clermont à la maison, Montpellier aussi, car ce sont avec ces équipes que l’on va se battre pour la sixième ou la septième place. On peut aussi espérer que ce soit une équipe française qui gagne la H Cup cette année, pour qu’un club supplémentaire soit qualifié la saison suivante. »

 

Le match contre Viadana

 

« Cela permet de se recentrer, on n’a plus aucune chance de se qualifier, donc ça nous a déjà permis d’aborder la semaine moins stressés. On a enchainé des matchs avec beaucoup d’enjeux, Castres puis Toulon, on a dépensé beaucoup d’énergie aux entraînements. Pour tout le groupe c’est une bouffée d’oxygène, surtout que depuis plusieurs semaines certains rongeaient leur frein de l’autre côté de la barrière, ça leur permet de se relancer, de toucher le ballon. On aborde ce match là en voulant se faire plaisir. Et puis les déplacements en Challenge européen sont toujours folkloriques, on part en bus et on va assez loin… C’est intéressant comme expérience ! »

 

Titulaire en 15

 

« Depuis que je suis pro, je n’avais jamais été titulaire à l’arrière, mais je ne découvre pas ce poste, c’est mon poste de formation. Jusqu’à mes 20 ans, j’ai joué tous mes matchs à l’arrière. Et quand je suis arrivé à Bourgoin on m’a dit « Matthieu, tu débutes, tu vas te mettre à l’aile ». Je suis très heureux que le staff me donne la chance de rejouer à ce poste, ça me permet d’avoir plus de temps de jeu et d’avoir un peu plus de responsabilités puisque le 15 doit prendre des décisions importantes dans le jeu. »

 

Retrouvez l'interview complète de Matthieu Nicolas sur Metro-Sports