« J’ai passé 5 belles années à Grenoble »

FCGSamedi dernier, Kenan Mutapcic a disputé son dernier match avec le FCG. Entré à la 55ème minute de jeu face à Bayonne, le pilier bosnien a encore montré sa combativité et son implication pour le maillot grenoblois qu’il a porté à plus de 110 reprises depuis 2009.

 

Avant de prendre la route de Nevers, Kenan Mutapcic veut voir son club se maintenir en Top 14. Un maintien pour lequel il est optimiste : « J’en suis persuadé. Du moins, je l’espère très fort. Cela dit, de quoi peut-on être certain en sport ? De rien. Je suis confiant. Mais vu que le maintien dépend aussi du résultat des autres, il faudra attendre les performances d’Oyonnax à Brive, de Bayonne contre Castres et de Perpignan à Clermont. »

 

Pour les grenoblois, le challenge sera difficile sur le terrain du Stade Toulousain, en quête de points pour accrocher la qualification. Mais les « Rouge & Bleu » n’iront pas à Ernest Wallon en victime : « Nous irons à Toulouse pour faire un gros match. L’idéal serait de faire match nul ! Là on serait tranquille. »

 

Comme la saison dernière, le FCG connait un passage difficile en fin de saison, une récurrence que n’explique pas Kenan Mutapcic : « Je ne trouve pas d’explications satisfaisantes. L’ambiance est bonne dans le groupe entre les joueurs. Nous travaillons bien dans la semaine. Les entraînements sont de qualité. Je ne comprends pas. (…) Mais je ne saurais pas dire si ce sont les mêmes raisons qui ont conduit à la même situation. Cela dit, la saison dernière, nous étions maintenus dès la fin du mois de janvier. Là, nous sommes en avril et nous ne savons pas de quoi demain sera fait. Ça fait une grosse différence. »

 

Auteurs de plusieurs exploits en début de championnat, les « Rouge & Bleu » semblent avoir perdu ce petit quelque chose qui faisait basculer les rencontres en faveur du FCG : « Nous avons su provoquer la chance en début de saison et jusqu’à la fin du mois de janvier. Bien sûr on peut parler des victoires sur Toulon, sur Castres, sur Clermont. On a été chanceux en quelques occasions, peut-être. Mais nous avons aussi été malchanceux en d’autres occasions, je pense notamment au match contre Bayonne, à Jean-Dauger. »

 

C’est contre un autre club basque, Biarritz, au Stade lesdiguières, qu’un ressort semble s’être cassé : « Mentalement ça nous a fait beaucoup de mal. Par la suite, nous n’avons jamais su réagir collectivement, même si nous réalisons de bonnes séquences par-ci, par-là. Oui, la défaite contre Biarritz nous a fait très mal. »

 

S’il pourrait ne pas disputer le match décisif contre Toulouse (« Cela dit je ne suis pas sûr d’être dans le groupe car je souffre encore d’un genou. »), Kenan Mutpacic gardera un souvenir ému de son passage sur les bords de l’Isère et du Drac : « J’ai passé cinq belles années. Nous avons vécu des choses fortes, la montée, le maintien, des victoires à Toulon, au Racing, contre Toulouse. Ce sont des matchs qui marquent à vie. »

 

Interview complète à retrouver dans Midi Olympique

 

logo fcg ticket

 

2014-08-06-PUB-BILLETTERIE

FACEBOOK

Louis MARROU Louis MARROU

Né le : 14.09.1993
Position : 3/4 Centre
Taille : 184 cm
Poids : 98 kg

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter