Un point et de la frustration

FCGSecond déplacement consécutif pour les « Rouge & Bleu » et résultat final similaire : le FCG repart avec un bonus défensif. Mais les hommes de Fabrice Landreau ont démontré qu'il faudrait compter sur eux cette saison !

 

Après un premier match à Clermont, chez un barragiste de la saison dernière, c'est chez un demi-finaliste que les joueurs du FCG devaient se déplacer pour le compte de la deuxième journée de Top 14. Défaits à domicile pour la première journée, les Cistes devaient absolument l'emporter pour ne pas se faire décrocher, tandis que les grenoblois voulaient confirmer leurs bonnes dispositions affichées en Auvergne.

 

La première mi-temps est très fermée. Et seul Benoit Paillaugue marque des points, au pied, suite aux fautes commises par les joueurs grenoblois (9-0, 40'). Si les grenoblois n'ont guère eu d'opportunités de marquer, les montpellierains devaient se contenter des pénalités réussies par son buteur, la défense grenobloise les tenant à bonne distance de l'en-but.

 

En seconde mi-temps, les joueurs du FCG emballent la partie dès les premiers instants : Nigel Hunt envoie Alipate Ratini en bout de ligne, le Fidjien applatit, mais il avait malheureusement posé son pied sur la ligne de touche. Ce n'était que partie remise, puisqu'un quart d'heure plus tard, et après une pénalité réussie par Jonathan Wisniewski, le pilier sud-africain, Albertus Buckle, venait conclure un bel effort des avants grenoblois pour prendre la tête au tableau d'affichage (9-10, 55').

 

Les « Rouge & Bleu » allaient conforter leur domination sur la partie en inscrivant un second essai. Le ballon arrive en bout de ligne à Anthony Hegarty. Le talonneur fixe un défenseur et peut servir Alipate Ratini. L'ailier grenoblois va inscrire son deuxième essai en autant de rencontre, permettant à Grenoble de prendre 8 points d'avance (9-17, 63'). Sur l'action, Rene Ranger ecoppe d'un carton jaune pour un plaquage à retardement sur Jonathan Wisniewski.


Mais, comme la semaine dernière face au Racing Métro 92, les joueurs de Montpellier profitent de cette expulsion temporaire pour reprendre la main sur le ballon et sur la partie. Pelissié réussit une première pénalité (12-17, 68'). Les joueurs de Montpellier vont alors profiter de leur domination en mêlée pour inscrire un essai par Tulou. Cette fois-ci, Pelissié manque son coup de pied (17-17, 74'). Entre temps, Hendrik Roodt avait, à son tour, écoppé d'un carton jaune.


Les « Rouge & Bleu » tentent de se remettre dans le sens de la marche. Ils obtiennent une pénalité à 40 mètres des poteaux, mais Jonathan Wisniewski échoue de quelques centimètres. Sur l'action suivante, les Montpellierains peuvent récupérer le ballon dans les 22 mètres grenoblois, où ils obtiennent une nouvelle pénalité, sur la sirène. Cette fois-ci, l'ancien grenoblois ne manque pas et peut donner à son équipe la victoire (20-17, 80').


Malgré deux déplacements compliqués, Grenoble retrouvera le Stade des Alpes avec 2 points en poche et une dixième place au classement. Samedi prochain, le FCG disputera son premier match de la saison à domicile, face à l'Union Bordeaux-Bègles.

 

Revivre le live de cette rencontre


Feuille de match :


Montpellier bat Grenoble 20 à 17.


 

Essais : Tulou (74') pour Montpellier, Buckle (54') et Ratini (62') pour Grenoble

 

Pénalités : Paillaugue (10', 20', 40') et Pelissié (68', 80') pour Montpellier, Wisniewski (53') pour Grenoble

 

Transformations : Wisniewski (55', 64') pour Grenoble

 

Achetez vos places pour le match entre le FCG et Bordeaux


 
Plan du site
Mentions lgales