FCG Live
  • Le coup d'envoi du match entre La Rochelle et le FCG sera donné à 17h dimanche 28 décembre
Suivre le live

Magazine FCG N° 6 : Pôle Jeunes


FCG-Mag6-3-bd

PÔLE JEUNES, Cap au zénith

L’école de rugby du FCG fait peau neuve. Objectif : organisation et développement. La mission a été confiée à Guillaume Cognard dont la feuille de route, placée sous le signe de l’ouverture, se déroule autour de trois axes : montée en puissance du club, déploiement des actions scolaires et de la présence dans les quartiers et enfin, renforcement de l’événementiel.

cliquer sur l'image pour visualiser "Grenoble Terre de Rugby N°6"

 

“Nous partons sur de nouvelles bases avec pour ambition de construire une école de rugby forte en nombre et en qualité”, annonce Guillaume Cognard. Le nouveau responsable du Pôle jeunes aura à charge de mettre en oeuvre les orientations données par l’association sportive sur ce chantier prioritaire. Pour mériter le titre d’école phare, le FCG cherche à accroître ses effectifs jeunes et à élever la qualité des compétitions sportives, notamment en renforçant sa présence sur des tournois où les jeunes auront à se frotter à des équipes un peu coriaces. En perspective : Brive, Montpellier, Bourgoin, Clermont, Grenoble et Lille pour débuter la saison.

Un vivier de talents

Sur le plan sportif, Guillaume Cognard peut compter sur l’expertise de Jean Devaluez, qui apporte toujours son précieux concours au FCG. Référent sportif, il est particulièrement présent dans le cadre de l’aide à la formation des éducateurs. En effet, sur un effectif de 18 personnes, on compte 10 nouveaux dont de nombreux joueurs du club, licenciés en Reichel ou en Crabos, ayant choisi de s’investir auprès des jeunes pousses. Les formations portent l’accent sur les bases du rugby. Prenant en charge les enfants à l’entraînement comme dans les tournois, les éducateurs sauront ainsi répondre à leurs attentes en leur communiquant le plaisir de jouer… et leur passion. Cette année, l’école de rugby compte 130 jeunes licenciés en moins de 13 ans et 50 licenciés   en moins de 15 ans. Contre effet de la coupe du monde de foot sans doute, le club de rugby enregistre à la rentrée une augmentation de 30% de ses effectifs. Mais le vivier de talents ne demande qu’à s’étoffer pour garantir chaque année une bonne montée dans les catégories supérieures, ce qui suppose des groupes d’une soixantaine de joueurs, contre une quarantaine aujourd’hui. Car il faut tenir le rythme, à l’instar des -15 ans qui, depuis deux ans, participent au tournoi final du super challenge, lequel rassemble les 24 meilleures équipes nationales. Quant aux plus jeunes, dès les plus petites catégories, ils ne manquent pas de défendre les couleurs du club. “Ils sont bien impliqués et pensen à progresser. Ils s’identifient à l’équipe première car ils portent le maillot et l’écusson. Dès l’école de rugby est véhiculée l’image du club et un certain niveau de compétence. Les éducateurs et les joueurs partagent le même souci de transmettre les valeurs du FCG. Ils rêvent tous d’effectuer un parcours complet pour devenir professionnels !”

Se rapprocher des scolaires

Pour autant, le rugby a encore besoin de faire sa place au milieu des autres sports. C’est la raison pour laquelle l’association sportive du FCG s’est fixée pour objectif de promouvoir ses valeurs humaines et sportives auprès des établissements scolaires et dans les quartiers. Un chantier qui porte déjà ses résultats. Deux collèges en 2009, six établissements aujourd’hui : le courant passe entre le rugby et le milieu scolaire. Guillaume Cognard intervient avec Florian Lescadieu pour animer des cycles rugby dans le cadre de l’enseignement de l’EPS. Pionniers, les collèges Notre-Dame de-Sion et Olympique ont été rejoints par les collèges grenoblois Aimé Césaire et Les Charmilles. A Meylan, le collège des Buclos a ouvert une section sportive rugby, qui permet à un groupe de 3ème de s’entraîner deux fois par semaine avec les éducateurs du FCG. Au collège Olympique, c’est l’association sportive qui accueille entre midi et 14 heures tous les collégiens désireux de jouer en dehors des cycles d’EPS. Enfin, grande première, l’école primaire Saint-Pierre du Rondeau a ouvert ses portes au rugby. “C’est aussi notre volonté de signer des conventions avec des écoles publiques”, insiste Guillaume Cognard, qui espère se rapprocher d’un ou deux établissements supplémentaires. Rappelons que ces cycles d’initiation s’organisent en séances hebdomadaires de 1 h ¼ réparties sur 6 à 8 semaines, généralement de septembre à novembre et d’avril à juin. Au-delà de la découverte du rugby, des échanges plus soutenus peuvent se mettre en place comme la relation durable qui unit le FCG et le collège Olympique.

Le rugby dans les quartiers

Porté par l’association Sport dans la ville, qui favorise l’insertion des jeunes par le sport, le rugby a fait son entrée dans les quartiers. Les éducateurs sont pour l’instant présents à la Villeneuve et sur l’Abbaye Jouhaux, tous les mercredis après-midi. Ils déroulent un programme dont le but est de transmettre aux jeunes des valeurs d’assiduité et de comportement (politesse, investissement personnel, respect des autres, des règles et des engagements). L’expérience devrait encore se développer à Mistral. Au-delà du jeu, des cycles d’entraînement et des matches, il s’agit d’un accompagnement sur le long terme basé sur un engagement réciproque des parties.

Un programme d’animations

La promotion du rugby passe naturellement par la présence du club dans les forums et sur différentes manifestations. En septembre, le forum des sports de Grand’place a remporté un vif succès, tandis que le Vital Sport, organisé par Décathlon, permettait au rugby de tenir son rang parmi les autres sports. Enfin, le FCG a participé à la caravane du sport mise en place par la direction des sports de la ville de Grenoble et le comité des Alpes en ce qui concerne la partie rugbystique. En 18 jours, de fin juin à début juillet 2010, cette animation s’est déplacée chaque soir dans 11 quartiers faisant ainsi découvrir aux jeunes et moins jeune, la boxe, le trampoline, l’escrime, le judo et le rugby. L’été a également été propice à la mise en flace d’un stage début juillet, ouvert à tous les clubs de l’agglomération. “Le but est de faire découvrir le sport, de le faire pratiquer et de faire venir des jeunes au club”, résume Florian Lescadieu, éducateur et stagiaire du FCG. Enfin, en 2011, le FCG organisera deux tournois : le traditionnel Challenge Alberto, fin avril-début mai, qui rassemble plusieurs centaines de jeunes des collectifs -7ans à -13 ans, et dans la foulée, un tournoi spécifique aux -15 ans. Il sera alors temps pour le pôle jeunes de dresser un premier bilan de la saison pour transformer l’essai à la reprise.

Isabelle Doucet-Sardin

 

logo fcg shop

 

2014-09-26-FCGSHOP

Anthony HEGARTY Anthony HEGARTY

Né le : 11.05.1987
Position : Talonneur
Taille : 183 cm
Poids : 106 kg

logo fcg buky

 

Plan du site
Mentions lgales