le Georges Alberto pour -11 ans du FCG

FCGVictoire des - 11 ans du FCG au Challenge Georges Alberto. Après quatre victoires en match de poule, c'est victoire en 1/4 sur Montpellier, victoire en 1/2 sur Perpignan et victoire en finale sur la Seyne sur mer. Bravo les petits ! le récit d'une journée mémorable.

Que l’on soit de st Nazaire, de Montélimar pays des nougats, d’Antibes, de Pont de Claix, de Montpellier, de Perpignan, de La Seyne, il est difficile de battre les moins de onze lorsqu’ils n’ont pas sommeil.

La pression était sur eux, vainqueur l’an dernier, décevant la semaine passée, il fallait un bon tournoi pour remettre les choses en place.

(Pour Magalie  aujourd’hui c’est les élections, le bureau de vote n’est pas encore ouvert et pourtant je dois faire mon devoir de citoyen avant de partir, à Vizille berceau de la révolution pas d’entorse au règlement, même pour les entraineurs de rugby, huit heures c’est huit heures).

Je vote et je prends la direction de Lesdiguières,les gars arrivent, ils sont frais et dispos, je sens compte tenu de la poule que la qualification est possible.

La poule est formée par St Nazaire, Montélimar, Antibes, Pont de Claix.

Premier match St Nazaire, l’équipe bretonne inconnue qui ne nous pose pas de gros problèmes. Nous gagnons deux à zéro, sur ce match nous tournons au diesel le résultat final aurait du être bien plus élevé.

Montélimar au deuxième match nous pose un peu plus de soucis cette équipe est accrocheuse et joueuse, le diesel est toujours la, nous gagnons deux à zéro

Troisième match c’est Antibes six minutes de jeu sept essais la cylindrée du moteur commence à monter dans les tours et devrait être à plein régime dans peu de temps.

Fait à noter : Blueberry se fait monter sur la jambe, trace de crampon sur la cuisse, juste une petite grimace ! Plus rien ne peut nous arriver.

Dernier match Pont de Claix, moteur de course, sept à zéro

Les deux derniers matchs auront une importance capitale pour la suite de la compétition.

Les garçons vont dans la tribune Finet pour se restaurer

Les éducateurs, à la bodega, après un apéro léger se sustenteront avec une salade de pates, une tranche de viande, fromage et pain, fruit.

C’est l’heure des choses sérieuses, nous attendons avec impatiente de connaitre notre adversaire pour disputer le quart de finale.

Terrain 1 contre Montpellier grosse équipe que nous rencontrons après nous être bien remis dans le rythme, nous menons deux à zéro avant de prendre le premier essai de la journée, pas de dommage le match est terminé.

C’est la demi  finale, qui sera notre adversaire ? : Perpignan on nous les annonce très forts et pourtant ils ne seront jamais dangereux résistants avec courage à nos attaques et subissant notre pression défensive énorme nous ne ferons pas mieux qu’un match nul zéro à zéro.

C’est le petit moment d’angoisse de la journée, après lecture du règlement c’est nous qui passons dix huit essais marqués zéro encaissé contre quatorze marqués un encaissé.

Bien sur nous sommes des retardataires, à Perpignan c’est l’équipe qui vient de plus loin qui est qualifiée, bien sur eux les dirigeants ils s’en foutent, mais les petits, vous y pensez aux petits. C’est vite oublié que l’an dernier à Nice on est éliminé en demie, suite  à un nul un à un

pour les même raisons.

Avec notre qualification pour la finale en poche, nous allons jouer sur le terrain des pros, nous allons déposer nos sacs dans le vestiaire des grands, attendre notre tour pour entrer dans le grand stade.

Notre adversaire La Seyne sur Mer banlieue de Toulon

Pour éviter l’angoisse et le stress qui peuvent gagner certains joueurs nous parlons calmement de choses et d’autres assis sur les banquettes en bois du vestiaire.

Le papa de Mathias Vicente entre dans le vestiaire et nous offre à chacun une jolie gourde c’est une motivation supplémentaire.   

C’est l’heure de l’échauffement, nous sortons sur le terrain et faisons notre séance.

Pour le protocole nous rentrons de nouveau dans le vestiaire, assis sur les bancs nous donnons Thierry et moi les dernières consignes attention cette équipe joue aux pieds l’ailier et l’arrière tenez vous en retrait, poussez chaque regroupement il faut les priver de ballons, intraitable sur les plaquages, il reste peu de temps le silence se fait chacun entre dans son match.

Accueilli par les pom poms girls nous entrons sur le terrain, le match commence, les consignes respectées à la lettre sont efficaces, nous les privons de ballons et nous dominons cette finale, nous marquons un essai, le seul fait du match qui aurait pu nous être préjudiciable c’est l’entrée des remplaçants de la Seyne qui entrent à cinq et sortent à quatre, et qui n’hésite pas à jouer à dix.

C’est fini nous avons gagné, c’est la joie dans le camp grenoblois.

Je ne veux pas citer de joueurs, les quatorze qui ont représenté l’équipe ont tous fait ce que j’attendais d’eux, état d’esprit sur le terrain hors du terrain, respect des consignes et conseils courage dans le combat, ce groupe possède des leaders  qui montrent l’exemple et obligent les autres à se hisser à leur meilleur niveau.

Les quatre éducateurs présents sont fiers de vous.    

Le chalenge revient à Grenoble vainqueur en moins de neuf, moins de onze, deuxième en moins de treize.

Merci aux parents de nous faire confiance dans cette petite partie d’éducation que nous donnons à vos enfants

Merci pour les gestes et cadeaux.

Signé marcgin

 

logo fcg ticket

 

2014-06-06-ABO-360

FACEBOOK

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter