Magazine FCG N°7 : Elisabeth Zammit-von Tempsky

Zammit

La billetterie pour que Lesdiguières vibre !

Une Parisienne à Grenoble ! Mais par quel concours de circonstances Elisabeth Zammit-von Tempsky, qui ne peut nier ses origines allemandes, a-t-elle bien pu se retrouver à s’occuper de la billetterie du FCG ?

 

 

 

Tout est affaire de passion, une fois de plus… Un père qui s’est toujours retrouvé dans les valeurs de l’ovale et voilà comment Elisabeth n’a pu échapper à son destin. ”C’est en effet mon père qui m’a transmis la passion, et j’ai toujours été sous le charme de ce jeu”, sourit-elle. Arrivée à Grenoble en 1994 pour des raisons professionnelles, elle n’a depuis plus jamais quitté le pied des Alpes, où elle se reconnaît au sein d’un environnement majestueux. C’est son emploi chez Renault Galtier,un partenaire du club, qui l’a conduite jusqu’au siège de la rue Albert-Reynier. ”Je m’occupais du parc auto des joueurs du FCG de l’époque et je suis finalement rentrée au FCG en 2003.Aujourd’hui, je ne donnerais ma place à personne”,clame-t-elle. Dans un contexte favorable au dialogue, où le relationnel entre les administratifs, le staff et les joueurs est très fort, Elisabeth s’épanouit chaque jour un peu plus. ”C’est un milieu où on donne du plaisir,donc on en reçoit en retour nécessairement”, justifie-t-elle. Son rôle au sein de la SASP est diversifié. Elisabeth s’occupe de la billetterie pour le grand public et les abonnés, et gère également l’administration des ventes pour tout ce qui est lié au partenariat. Ses deux plus beaux souvenirs restent un match de l’équipe de France auquel elle avait assisté en compagnie de son père au début des années 2000, et bien sûr le match qui a permis au FCG de retrouver le giron professionnel, au terme d’une rencontre mémorable face à Nîmes. Si le club monte en Elite, le travail considérable effectué par Elisabeth serait encore plus lourd. ”Forcément, il y aurait plus de monde au stade donc au niveau de l’organisation des matches, cela impacterait mon temps. Ma priorité est de valoriser la billetterie, et de retrouver l’ambiance d’un stade comble qui vibrerait aux exploits des Grenoblois au sein de l’Elite… Faisons un rêve !”.

Gérald Grattier.

Terre-de-Rugby-7-Web-1-bd

 

logo fcg ticket

 

2014-06-06-ABO-360

FACEBOOK

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter