« Il faut garder le cap »

FCGAprès la victoire obtenue contre un concurrent au maintien, le FCG se rend samedi dans l’Hérault pour y affronter Montpellier. Benjamin Thiery, ancien joueur du MHR, nous livre son regard sur cette prochaine rencontre.

 

Benjamin, quel est ton sentiment, à froid, sur la victoire obtenue face à Oyonnax ?

 

On avait un petit peu d’appréhension avant ce match, parce qu’on sait qu’Oyonnax a mis en difficulté de grosses équipes cette saison et qu’ils nous avaient mis en difficulté cet été, lors de notre dernier match de préparation. Donc on a fait preuve de beaucoup de concentration, de motivation, d’application dans la semaine précédant la rencontre. On a fait une semaine modèle, pour remporter le match contre Oyonnax.

 

Et cette semaine, c’est la même chose ?

 

On sent le groupe concerné. Il ne faut pas de relâchement et se remettre sous pression. Quand on sait quel adversaire on va affronter, il va falloir avoir beaucoup de concentration, de détermination et d’application. Montpellier, c’est un match de haut de tableau, contre une des équipes à laquelle on veut ressembler. On va essayer de rivaliser avec elle.

 

A quel genre de rencontre t’attends-tu dans l’Hérault ?

 

Cela va être intense : Montpellier ne laisse pas facilement le ballon, ils savent bien le tenir. A nous d’être en place, patients, déterminés. Il va falloir de l’agressivité, aussi. A nous de jouer notre jeu, de les mettre en difficulté pour tenter de ramener quelque chose de là-bas.

 

Le FCG est actuellement sixième. Est-ce que ce classement vous donne quelques idées et ambitions supplémentaires ?

 

Si le championnat s’arrêtait aujourd’hui, ce serait parfait. Mais, on se souvient de l’expérience de l’année dernière, avec une moins bonne deuxième partie de saison… C’est bien d’être à notre place, mais il faut garder le cap et continuer à travailler, travailler, travailler dur. Pour rester en haut, c’est compliqué. Nous avons un point de plus que l’année dernière, mais, on voit que derrière, ce n’est pas loin. Il ne faut rien lâcher, il y a un gros bras de fer dans ce Top 14. Vraiment, il ne faut pas se relâcher.

 

logo fcg shop

 

2014-11-24-FCG-NOEL

 

parrain-260-fcg-uso

 

2014-09-30-ADEX

Plan du site
Mentions lgales