Mike Prendergast Profession : skills coach

FCGMike Prendergast a rejoint les « Rouge & Bleu ». L’ancien joueur du Munster est chargé des « skills ». Il explique à fcgrugby.com ce qu’il se cache derrière sa fonction.

 

Mike, peux-tu nous expliquer quelle est ta mission au FCG ?

 

Je travaille les « skills », les compétences individuelles des joueurs : passes, réceptions des passes, prises de décisions, courses, mais aussi tout ce qui peut concerner les demi-de-mêlées. Je travaille avec l’équipe première, mais aussi, certains soirs, avec certaines équipes de jeunes du FCG, où on se concentre sur les bases.

 

Comment travailles-tu au quotidien ?

 

Dans une semaine habituelle, nous avons une séance collective le lundi matin, d’une vingtaine de minutes, avant le rugby collectif. Je travaille aussi avec les joueurs blessés en phase de reprise, en matinée, notamment sur la coordination entre le regard et la main. Et puis, après chaque séance d’entraînement (lundi, mardi et jeudi), des sessions « Extras » sont proposées aux joueurs, avec des ateliers de passes, de prises de décision, des dégagements au pied du numéro 9. Le vendredi matin, j’organise, pour les joueurs non-retenus pour le match du week-end, une séance d’entrainement collectif d’une durée d’une heure.

Je travaille également avec Franck Corrihons pour les séances consacrées aux arrières, pour la mise place.

 

Comment les joueurs appréhendent-ils les exercices que tu proposes ?

 

Je pense qu’ils en sont contents. Il y a beaucoup de choses nouvelles, car c’est la première fois qu’il y a un « skills coach » au FCG. Nous n’allons pas voir de progrès du jour au lendemain, ou même en quelques semaines, mais c’est très progressif, cela prend du temps. Désormais, après les matchs, les joueurs viennent me voir le lundi matin s’ils estiment que certains de leurs mouvements n’ont pas été bons : ballons relâchées, mauvaises passes,… On travaille alors en individuel ou à 2, en très petits groupes. Je pense que le fait qu’ils viennent me voir, et que ce ne soit pas moi qui aille toujours vers eux, montre, je pense, qu’ils ont compris l’intérêt de ce travail.

 

Tu travailles aussi avec les jeunes du FCG. Peux-tu nous en dire plus ?

 

Ce sont des âges très importants pour moi, car c’est à cette période qu’ils prennent de mauvaises habitudes. Mon rôle est de leur donner des bonnes habitudes techniques, de bons réflexes, dans leurs passes, leur prise décision. J’apprécie beaucoup de travailler avec eux et je pense que c’est également le cas pour eux. Je travaille avec les Cadets -16 ans, et c’est vraiment une période charnière, car ils commencent à bien comprendre le jeu. Si du bon travail est fait dès maintenant, ils progresseront bien ensuite.

 

N’est-ce pas frustrant de ne s’occuper « que » des compétences individuelles ?

 

J’ai beaucoup de travail, avec beaucoup de sessions à préparer. Il m’arrive aussi de travailler avec un groupe de 10 à 15 joueurs, lors des oppositions à l’entraînement. J’apprécie vraiment de travailler ici. Le club est bon, le staff aussi, et les joueurs sont travailleurs.

 

FACEBOOK

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter