« Le fruit de notre travail »

FCGSylvain Bégon, l’entraîneur des avants du FCG, dresse un bilan du parcours des « Rouge & Bleu » et de son pack avant le déplacement à Montpellier et la trêve internationale.

 

« Nos résultats ne sont que le fruit du travail. » Humble, Sylvain Bégon ne veut trop tirer la couverture vers ses avants. Pourtant, les performances réalisées ces dernières semaines, et notamment lors des deux derniers matchs en Top 14 (au Racing Métro 92 et à Oyonnax) ont été impressionnantes. Dans le Dauphiné Libéré, l’ancien talonneur explique la progression des avants grenoblois : « On a mis pas mal de temps à trouver les bons réglages. Même pour un groupe dont la majorité évolue ensemble depuis deux saisons, il faut toujours repasser par les bases. Aujourd’hui, la technique individuelle est acquise et, de fait, on gère mieux la stratégie de match. »

 

Avec le retour de plusieurs blessés ces dernières semaines, et d’autres à venir encore (« A part Chaplain, Sowerby et Fabro, tous nos avants seront opérationnels en novembre »), Sylvain Bégon peut compter sur un effectif important, qui lui permet d’instaurer un belle concurrence, notamment en deuxième et troisième ligne : « Nous avons des joueurs aux profils différents, qui nous permettent de nous adapter à l’adversaire. » Sylvain Bégon prend en exemple les plaqueurs Alexandre et Bernard, les « aériens » Vanderglas et Kimlin (« Qui ne va plus tarder à nous rejoindre »), les polyvalents Best et Béal.

 

Sylvain Bégon a également rendu un hommage appuyé à son capitaine : « [Face à Oyonnax], Andrew Farley a réussi une grosse performance. Il joue moins cette année, mais il reste un exemple pour les autres. Son investissement dans le domaine aérien et dans les rucks sert de locomotive à ses coéquipiers. »

 

Les performances de ce groupe lui permettent également de « dégager de la confiance. Les premières minutes contre Oyonnax nous ont rassurés. (…) On n’a eu à rougir devant personne dans ce Top 14. On fait désormais partie des équipes solides du championnat. » Sylvain Bégon ne veut toutefois pas s’enflammer : « On n’est pas champions du monde, mais on sent que les gars ont envie d’aller ensemble au bout du projet. »

 

logo fcg shop

 

2014-11-24-FCG-NOEL

Plan du site
Mentions lgales