Le FCG bat le champion de France

FCG

Après un suspense insoutenable, comme souvent au Stade des Alpes, les « Rouge & Bleu » sont venus à bout du Castres Olympique. Malgré une touche chahutée par les champions de France, les grenoblois ont su marquer deux essais pour battre le champion de France (20-16).

 

« C’est un miracle » Fabrice Landreau ne savait pas comment son équipe, après avoir perdu plus de la moitié de ses touches, aient pu vaincre le champion de France. Les « Rouge & Bleu » ont pourtant rapidement mis en place les ingrédients pour cette victoire, avec de bons coups de pieds d’occupation, un énorme jeu d’avant et une défense hermétique. Dès la 4ème minute de jeu, Jonathan Best aplatit le ballon derrière la ligne d’essai castraise, mais l’arbitre vidéo ne valide pas l’essai. Les « Rouge & Bleu » vont bénéficier d’une nouvelle occasion de concrétiser leur domination, avec une pénalité de James Hart. Mais le demi-de-mêlée franco-irlandais trouve le poteau (0-0, 9’).

 

Sur leur première véritable incursion des castrais dans le camp grenoblois, les champions de France vont ouvrir la marque grâce à une pénalité obtenue après une touche (0-3, 18’). Cette ouverture du score ne modifiera pas les plans grenoblois, ni même la physionomie de la rencontre ; les « Rouge & Bleu » mettent à nouveau le danger dans le camp castrais, grâce à un énorme groupé pénétrant. Mais c’est grâce à une mêlée fermée que les grenoblois vont obtenir une pénalité, permettant à James Hart d’égaliser (3-3, 25’)

 

Les grenoblois vont profiter de leur temps fort pour inscrire leur premier essai de la rencontre : après une touche captée dans le camp castrais, les avants « Rouge & Bleu » réalisent une grosse séquence de pick-and-go, qui aboutit à l’essai d’Albertus Buckle, soutenu par ses coéquipiers (10-3, 29’). Malheureusement, les grenoblois se feront pénalisés deux fois avant la mi-temps, permettant alors aux castrais d’être tout près au score (10-9, 39’).

 

A la reprise, le jeu est moins posé, et les arrières des deux équipes multiplient les coups de pieds d’occupation. A ce jeu-là, c’est Grenoble qui tire les premiers bénéfices, avec une pénalité obtenue et transformée par James Hart (13-9, 47’). Ce dernier manquera, quelques minutes plus tard, l’occasion de creuser le trou, avec une pénalité passant légèrement à côté.

 

Sur un ballon contré, les joueurs castrais sont à deux doigts de marquer leur premier essai du match, mais le retour de Benjamin Thiery empêche, de justesse, le joueur castrais de bien contrôler le ballon et d’aplatir. Ce n’est, malheureusement, que partie remise. Après le carton jaune concédé par Nigel Hunt, pour un plaquage sans ballon, Bai inscrit l’essai castrais, validé par l’arbitre vidéo (13-14, 63’).

 

Mais les grenoblois n’ont pas dit leur dernier mot. Après une touche réussie, Blair Stewart obtient le ballon, trouve un intervalle dans la défense castraise. L’ouvreur néo-zélandais va alors fixer son défenseur pour trouver Alipate Ratini à l’aile. Le Fidjien élimine un défenseur, puis va aplatir dans l’en-but castrais (20-16, 73’).

 

Durant les 10 dernières minutes, les grenoblois vont défendre ardemment leur avantage au score. Et l’arbitre siffla la fin du match sur une ultime mêlée, gagnée par les grenoblois.

 

Grâce à cette victoire, les « Rouge & Bleu » conservent leur 7ème place au classement, avant le déplacement à Toulon, samedi prochain.

 

Revivre le live de la rencontre

 

FACEBOOK

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter