« Ce qu'ils ont fait est remarquable »

FCGVainqueurs du RCT dans leur stade, les grenoblois ont exprimé leur satisfaction et leur émotion à l'issue de la rencontre.

 

Fabrice Landreau (au micro de Canal+) : « Tout à l'heure, lorsqu'on a fait la prière, on s'était dit qu'il fallait croire en nos rêves, qu'on pouvait battre toutes les équipes et qu'aujourd'hui, ce théâtre magnifique de Toulon pouvait être celui d'une superbe pièce. Il ne fallait pas que ça se termine en tragédie pour nous, il fallait que ça se finisse en apothéose. Il n'y avait rien qui pouvait nous retenir, si ce n'est notre collectif, notre énergie. On a réussi sur un coup du sort, voilà. C'est impossible de gagner là, de gagner à Toulon, personne ne croit en nous ! Ce qu'ils ont fait c'est remarquable, bravo ! Je vais faire Benny B. dans les vestiaires et c'est parti ! »

 

Jonathan Best (sur Métro-Sport) : « C'est énorme ce qu'on a fait, on ne s'attendait pas du tout à un résultat comme ça. Ce qui est bien, c'est qu'on n'a rien lâché de tout le match ; on était en tête à la mi-temps, on s'est ensuite accroché, sans être trop décroché au score. Et puis, il y a cet essai qui nous libère en fin de match. C'est une fierté de gagner ici à Mayol. Peu de joueurs dans leur carrière peuvent dire qu'ils l'ont fait. C'est juste fabuleux, un souvenir qui restera à jamais dans nos mémoires. Il faut féliciter tous les gars qui se sont envoyés du début à la fin. C'est fabuleux ! (…) Le public était hostile, les gens nous ont dit des noms d'oiseaux dans les tribunes, mais cela ne nous a pas déstabilisés. Quand on bat le champion d'Europe, qui joue avec toutes ses stars, et qui dit dans la presse que son objectif est de gagner avec le bonus offensif, c'est une fierté. Cela nous a servi de motivation avant le match. Même les petites équipes comme nous il faut les respecter. J'ai souvent pris des valises ici... Là on savoure le moment, c'est le pied ! »


 

Cédric Béal (sur Métro-Sport) : « Pour moi, jouer ici, c'était un cadeau énorme et j'avais remercié le coach de me faire jouer sur ce match-là. Le cadeau est encore plus beau puisqu'on vient gagner ici. On continue dans notre belle saison et il faut encore que ça continue, on ne doit pas s'arrêter là. Par contre on va bien savourer cette victoire et on va bien profiter. Toulon... C'est une ambiance que j'adore, j'en ai profité au maximum. D'autant que j'ai joué devant ma famille, mes amis et contre d'anciens partenaires qui sont des amis aussi. Cela a été énorme pour moi. Vu notre match, vu l'intensité que l'on a mis sur le terrain, c'est évidemment une victoire collective. »

 

 


 

logo fcg shop

 

2014-09-26-FCGSHOP

FACEBOOK

publicite-260

 

logo fcg newsletter