« Un rêve de gamin »

FCGL’une des révélations de cette saison 2013-2014, James Hart veut continuer à travailler pour progresser et faire progresser le FCG.

 

Contrairement à ce qui était prévu, les joueurs « Rouge & Bleu » ont bénéficié d’une journée légère lundi matin, après la victoire obtenue, de haute lutte, contre l’ASM : « Je pense qu'il suffit de revoir les 5 dernières minutes de match pour comprendre que notre fatigue après un tel match était légitime » explique James Hart, entré en fin de match face aux clermontois.

 

Malgré la victoire, le demi-de-mêlée franco-irlandais a été marqué par l’adversaire des grenoblois : « Clermont est vraiment impressionnant. Cela joue simple mais efficace, avec des joueurs qui savent ce qu'ils ont exactement à faire et qui le font bien ! Ils ont tous des gabarits impressionnants et comme on a eu l'impression d'avoir à défendre non-stop toute la partie face à eux, sans avoir beaucoup de ballons à jouer... Cette équipe n'est pas là par hasard, c'est vraiment ce qu'on a joué de plus costaud cette saison. »

 

« Participer aux phases finales est un rêve de gamin »

 

Face à Biarrritz, le match sera tout autre : « Biarritz quand je les vois jouer j'ai du mal à me dire qu'ils sont derniers. Déjà de par leur effectif, ils ont vraiment des joueurs très talentueux dont certains ont porté le club ces dernières années. Ensuite, j'ai vu leur match à Toulon et même leur défaite à domicile face à Toulouse où ils méritent mieux à chaque fois. » Pour les vaincre, les grenoblois devront « se montrer sérieux et appliqués parce que si ce Top 14 nous a appris quelque chose, c'est que tous les matchs sont difficiles. Je dirais même qu'on n'a pas le droit de manquer ne serait-ce que 5 minutes sinon la sanction arrive. Toutes les équipes ont des armes, des joueurs de qualité qui nous obligent à être à 100% pendant 80 minutes à chaque fois. Biarritz on les connait, on sait de quoi ils sont capables, j'espère maintenant qu'on saura s'en souvenir quand on les jouera samedi. »

 

Ce match contre Biarritz est le premier du sprint final vers la fin de la saison régulière. Un sprint final qui pourrait permettre à James Hart et aux « Rouge & Bleu » de réaliser certains rêves : « Je me suis fixé [des objectifs] en début de saison puis j'en ai fixé de nouveaux en janvier où j'ai écrit "participer aux phases finales". C'est un rêve de gamin, je pense que c'est le rêve de tout le monde au club et tout le monde est dans la même voie. Il nous reste des matchs difficiles, à commencer par samedi, mais on a montré jusque-là qu'on était capable de faire des belles choses. »

 

Découvrez l’interview complète de James Hart sur Metro-Sports, où il évoque également le travail effectué avec Claude Mignaçabal, ses marges de progression et l’équipe d’Irlande.

 

Achetez vos places pour le match entre Grenoble et Biarritz

 

logo fcg shop

 

2014-11-24-FCG-NOEL

 

parrain-260-fcg-uso

 

2014-09-30-ADEX

Plan du site
Mentions lgales