« Notre objectif est d’élargir la communauté du FCG »

FCGLe FCG disputera en 2014-2015 sa troisième saison consécutive en Top 14. Une satisfaction pour le président Chéreque et pour tous les supporters « Rouge & Bleu », même si la fin de saison, à suspens, a pu engendrer de la déception.

 

Quel bilan pour cette saison

 

« En début de saison, l’objectif était de faire mieux que l’an dernier, même si on nous a beaucoup dit que la deuxième saison de Top 14 était la plus dure. On termine avec quasiment le même bilan comptable que l’an dernier (même position, avec un point de moins). On a pourtant très bien démarré avant de connaître un trou d’air comme la saison passée. »

 

Quelles explications

 

« On a un mode de préparation qui nous permet de prendre le maximum de points le plus vite possible. Les équipes qui visent le Top 6 ont un effectif plus large et de qualité supérieur. Elles sont prêtes au printemps, il est donc difficile de faire autrement. »

 

« On a commis une erreur, que j’assume : lorsqu’on s’est retrouvé 4ème, on s’est fixé des objectifs qu’on n’avait pas les moyens d’atteindre. Après la défaite contre Biarritz, on se pensait à l’abri de la descente avec 50 points, l’équipe s’est retrouvée sans objectif. »

 

Quel paradoxe

 

« Grenoble a gagné avec beaucoup d’énergie, beaucoup d’engagement, beaucoup de motivation. On a su faire basculer les matchs. Malheureusement, cela s’est délité. Nous n’avons pas été performants face aux équipes contre lesquelles nous étions en concurrence, notamment sur leur terrain. Paradoxalement, on a été meilleur contre les grosses équipes que contre celles de notre niveau. »

 

Quel avenir

 

« On passera de 18,5 millions d’euros à un budget compris entre 20 et 21 millions. La troisième saison doit être l’installation du FCG dans le Top 14. Nous sommes à un tournant. En se souvenant de notre parcours de ProD2, on avait aussi fait, à un moment, un turnover important, pour avoir une équipe nous permettant d’atteindre l’objectif de la montée et du maintien. Cette ossature arrive en fin de cycle et il va falloir repartir avec un groupe régénéré. »

 

Quel recrutement

 

« On a besoin de 4 à 5 signatures supplémentaires par rapport à ce que nous avons déjà annoncés. En première ligne, on a besoin de remplacer Dan Palmer, puis peut-être Julien Brugnaut. En troisième ligne, on recherche une ou deux recrues. Et un centre. On verra selon nos besoins et les opportunités. »

 

Quel stade

 

« On avait prévu de délocaliser au moins 2 saisons au Stade des Alpes, le temps de la rénovation du Stade Lesdiguières. La nouvelle municipalité souhaite rediscuter de la deuxième phase de ce projet. Je ne veux pas engager le club dans de lourds investissements sans garantie d’avoir un stade complet, avec cette deuxième phase. Jouer au stade des Alpes doit nous permettre de continuer à nous développer, à générer du trafic autour du FCG. La délocalisation au Stade des Alpes se fera sans augmentation des tarifs d’abonnement : notre objectif est d’élargir la communauté de spectateurs du FCG, avec des tarifs attractifs. »

 

Interviews à retrouver sur France Bleu Isère et sur le Dauphiné Libéré

 

logo fcg shop

 

2014-11-24-FCG-NOEL

 

publicite-260

 

2014-09-30-ADEX

Plan du site
Mentions lgales