Le FCG réédite l'exploit

Dans un match au couteau entre le FCG et le RCT, ce sont les « Rouge & Bleu » qui se sont montrés les plus vaillants en venant à bout des champions d'Europe. Au bout du suspens, la magie du Stade des Alpes a à nouveau opéré (28-26)

 

Quelques mois après avoir vaincu le RC Toulon dans son Stade des Alpes, le FCG a remis ça samedi soir. Venu, cette fois-ci, avec la plupart de ses stars (Wilkinson, Bastareaud, Botha, Giteau et la cerise Habana), le RCT n'avait pas fait le voyage à Grenoble pour autre chose que la victoire. Dès l'entame de la rencontre, ils sont pourtant poussés dans leurs retranchements par les attaques « Rouge & Bleu ».  Une domination territoriale concrétisée par une première pénalité de Valentin Courrent (3-0).


Piqués au vif, les Varois partent à l'assaut de la défense grenobloise, qui concède, coup sur coup, deux pénalités permettant à Jonny Wilkinson de faire passe le RCT en tête (3-6). Mais Grenoble ne se laissait pas distancer, et Valentin Courrent égalisait (6-6). Les deux buteurs se rendaient coup pour coup, avec une nouvelle pénalité de Wilkinson, puis une nouvelle égalisation de Courrent (12-12). Alors que la mi-temps allait être sifflée, les joueurs du RCT étaient sanctionnés dans le camp grenoblois. La pénalité, tentée par Julien Caminati, des 60 mètres est réussie et les « Rouge & Bleu » peuvent rentrer aux vestiaires avec un avantage de 3 points (15-12).


Au retour des vestiaires, les Toulonnais obtiennent rapidement l'égalisation sur une nouvelle pénalité de Wilkinson (15-15), bonifiée par un carton jaune pour Mathieu Nicolas. Même réduits à 14, les joueurs du FCG vont se défendre bec et ongle, et reprennent l'avantage grâce à une pénalité de Courrent avant le retour sur le terrain de l'ailier (18-15). Dans la foulée, les grenoblois récupèrent une pénalité sur le rond central. Julien Caminati, avec un nouveau tir de mammouth, la réussit et offre un premier break aux « Rouge & Bleu » (21-15).


Indisciplinés en défense, les joueurs du FCG se font à nouveau sanctionner d'une pénalité, qui permet à Wilkinson de ramener son équipe à 3 points (21-18). Mais les « Rouge & Bleu » ne laissèrent pas le doute s'installer et sur une superbe remontée du terrain par les trois-quarts (Thiery, Caminati, Nicolas), les avants poussent Roland Bernard dans l'en-but. L'arbitre vidéo valide l'essai, transformé par Courrent (28-18).

 

A 10 minutes de la fin de la rencontre, les Grenoblois, vaillants en défense, sont à nouveau pénalisés et concède un second carton jaune (Hegarty). Wilkinson permet à son équipe de revenir à 7 points des « Rouge & Bleu » (28-21). Les toulonnais vont alors tout donner pour arracher l'égalisation. Réduits à 14, criblés de crampes, les joueurs du FCG vont démontrer des qualités de coeur et de solidarité incroyable pour résister jusqu'aux derniers instants de la rencontre. Mais, après 5 minutes de temps supplémentaires, Matt Giteau aplatit le ballon dans l'en-but. Le coin de l'en-but. Wilkinson tente la transformation, mais celle-ci échoue du mauvais côté du poteau. Du mauvais côté pour Toulon, du bon côté pour Grenoble (28-26).

 

Vaillants, solidaires, morts de faim : après la lourde défaite concédée à Castres, les joueurs grenoblois ont montré au public du Stade des Alpes qu'ils n'avaient rien perdu des forces qui leur avaient permis de conquérir le maintien la saison dernière. Les supporters présents au stade, eux, en redemandent, dès mercredi à Perpignan et dimanche, au Stade Lesdiguières, face à Bordeaux-Bègles.


Au classement, le FCG remonte à la 7ème place, à hauteur de leurs adversaires du soir, qui connaissent leur première défaite de la saison.

 

Revivez le live de la rencontre