« Il ne faut pas se tromper »

FCGLe FCG affronte une équipe de Perpignan en plein doute, qui reste sur une série de 9 défaites en 10 matchs (Top 14 et H Cup). Mais Vincent Campo, le talonneur « Rouge & Bleu » se méfie de « la bête blessée. »

 

Perpignan reste sur une série de 9 défaites en 10 matchs. Aborde-t-on de manière particulière un adversaire qui se trouve dans une telle série ?

 

Oui ! Quand la bête est blessée, c’est toujours plus délicat. C’est une équipe qui a enchaîné les mauvais résultats, qui a pas mal de blessés, mais qui viendra ici avec beaucoup d’intentions, c’est une équipe très joueuse. On est prévenu !

 

Quels sont les qualités et les défauts de cette équipe de Perpignan ?

 

Cette équipe n’a pas beaucoup de points faibles. Il ne faut pas se tromper en regardant ses derniers résultats. C’est une équipe très joueuse : il va falloir s’envoyer, surtout devant.

 

Depuis le début de la semaine, les conditions d’entrainement sont compliquées. Quelles conséquences cela peut avoir sur la prestation de l’équipe ?

 

On sait qu’à Grenoble, il faut s’adapter au climat. On a de belles installations à notre disposition, avec, notamment, le terrain du SIZOV (Syndicat intercommunal de la zone verte du Grésivaudan) à Montbonnot, qui est de très bonne qualité. On veut surtout privilégier la pelouse du stade Lesdiguières, pour avoir des conditions de jeu optimales samedi.

 

 
Plan du site
Mentions lgales