« Grenoble n’a pas fait son match »

Fabrice Landreau, le directeur sportif du FCG, a souligné les carences de son équipe, notamment dans l’état d’esprit, lors de la défaite des « Rouge & Bleu » face à Bordeaux-Bègles.

 

Fabrice Landreau (propos recueillis par rugbyrama) : « Ca a été une victoire sans conteste de la part des Bordelais qu'il faut féliciter. Ils se sont mis immédiatement dans le match, avec beaucoup d'agressivité, de volume de jeu, ce qui les caractérise, et puis très fort devant. Ils nous ont bien contrés en touche, fait reculer en mêlée. On n'a pas eu cette rébellion qui nous caractérise pour ré-inverser le sort de ce match. J'ai le sentiment qu'on s'est mis trop à la faute, on était trop passif et ce carton jaune est complètement logique et montrait l'ampleur des difficultés qui nous attendaient en 1re mi-temps. A 17-3 à la mi-temps, on s'est dit que le score est large mais avec une meilleure entame, en prenant le score, on aura peut-être les ressources pour revenir. Mais malheureusement, les vingt premières minutes ont été fatales avec deux essais encaissés. A 31-3, c'était terminé. On n'est absolument pas surpris par la prestation de l'UBB, ils répondent exactement à ce qu'ils produisent depuis le début de la saison contre n'importe quelle équipe. Je suis surpris de notre non-combativité, c'est Grenoble qui n'a pas fait son match. L'UBB aurait pu inscrire deux essais de plus, cela aurait pu être une véritable correction, une humiliation pour nous. Ce soir, on n'est pas très très fier, c'était trop facile pour l'UBB. »

 

Fabien Gengenbacher : « La copie n'est pas bonne. On commençait à regarder vers le haut, mais il va falloir nous regarder nous-mêmes. Et qu'on se remette au boulot rapidement. La semaine prochaine, nous recevons Clermont, il va falloir travailler. »

 
Plan du site
Mentions lgales