L'animation flash n'est pas prise en charge

Le FCG réussit sa rentrée

Cela a été difficile, tendu, mais le FCG n’a pas manqué son entrée : les « Rouge & Bleu » ont remporté leur premier match de la saison face au Stade Français (19-16). C’est bon pour la confiance !

 

Les « Rouge & Bleu » ont retrouvé la chaude ambiance de Lesdiguières. Les supporters grenoblois sont revenus en nombre pour soutenir leurs protégés dans cette nouvelle saison de Top 14. Sur le terrain, la plupart des visages étaient familiers, puisque seules deux recrues étaient alignées d’entrée : Benjamin Thiery à l’aile et Julien Caminati comme arrière.

 

Sur le terrain, la première mi-temps est surtout une bataille d’avants. Et, même si les joueurs du FCG semblent avoir le dessus sur leurs adversaires parisiens, ces derniers se montrent efficaces sur chaque opportunité : Dupuy enquille deux pénalités et le Stade Français mène 6 à 0. La mêlée grenobloise se remet en route et obtient alors une pénalité en coin, réussie par Valentin Courrent. A la 26ème minute de jeu, le demi de mêlée grenoblois égalise, après un nouveau superbe travail des avants « Rouge & Bleu » (6-6).

 

Les parisiens n’arrivent pas à pénétrer dans le camp grenoblois, ils sont obligés de prendre les points au pied. Et ça leur réussit. Des 55 mètres, Julien Dupuy réussit une nouvelle pénalité et permet au Stade Français de reprendre l’avantage (6-9). Le score en restera là jusqu’à la mi-temps.

 

Les avants grenoblois font parler leur puissance dès le début de la seconde période et obtiennent une pénalité aux 22 qui permet à Valentin Courrent d’égaliser (9-9). Suivra ensuite une énorme action de Julien Caminati, qui obtient une pénalité, puis une touche sur la ligne des 5 mètres du Stade Français. Les avants grenoblois mettent en place leur « spéciale » en se regroupant en maul et en envoyant Anthony Hegarty aplatir (16-9).

 

Piqués au vif, les joueurs parisiens vont marquer un essai transformé, après une longue action dans les 22 mètres de Grenoble (16-16). Les « Rouge & Bleu » repartent à l’attaque, mais n’arrivent pas à franchir la ligne de défense du Stade Français. Ils ont alors recours au jeu au pied de Valentin Courrent, qui redonnera l’avantage au FCG grâce à une pénalité de 55 mètres en coin (19-16, 67’)

 

La fin de match verra la défense grenobloise briller devant les attaques parisiennes. Et c’est à quelques mètres de la ligne d’essai « Rouge & Bleu » que l’arbitre siffle la fin du match. Victoire de Grenoble, 19 à 16 : débuts réussis !

 

Revivre le film du match ; Les photos de la rencontre ; Le résumé vidéo de la rencontre

 

La feuille de match

 

Stade Lesdiguières, FCG bat Stade France 19-16 (Mi-temps : 6-9). Arbitre : Patrick Péchambert.

Spectateurs : 8600.

 

Les points :

- Pour Grenoble : 1 essai Hegarty (45'); 1 transformation Courrent (45') ; 4 pénalités Courrent (18', 26', 43', 67').

- Pour le Stade Français : 1 essai Arias (56') ; 1 transformation Dupuy (56') ; 3 pénalités Dupuy (10', 16', 29').

 

FCG : Caminati – Ninard (Messina, 64'), Hunt, Coetzee, Thiery - (o) Stewart (Barkley, 53'), (m) Courrent - Best, Faure, Alexandre (Bernard, 52') - Farley (cap), Beukes (Hand, 55') – Buckle (Mutapcic, 59'), Bouchet (Hégarty, 25'), Edwards.

 

Stade Français : Bonneval – Camara (Porical, 65'), Danty (Bosman, 76'), Sinzelle, Arias - (o) Plisson, (m) Dupuy (Fillol, 72') - Missoup, Nicolas, Lyons (Parisse, 47') - Mostert (Flanquart, 54'), Papé (Cap.) - Van der Merwe (Frou, 65', De Malmanche (Semperé - temporaire puis définitif, 52'), Kubriashvili (Slimani, 45').

 

logo fcg ticket

 

2014-06-06-ABO-360

FACEBOOK

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter