L'animation flash n'est pas prise en charge

FCG-OYONNAX : Le déroulé et réactions - Réactions

Index de l'article
FCG-OYONNAX : Le déroulé et réactions
1ere mi-temps
2ème mi-temps.
Réactions
Toutes les pages


Franck Corrihons


"C'est la plus belle de la saison parce qu'elle a été difficile. Les voir tout donner en fin de match pour aller chercher les points, j’étais vraiment ému et fiers des joueurs à la fin du match. Le cœur était énorme ce soir c'est un match référence sur lequel on peut s'appuyer… "

Jonathan Pélissié : "à la mi temps les coachs nous ont demandé de nous reconcentrer sur nous même et de ne penser qu'a nous. Faire des choses simples et les mettre à mal. Même avec 10 points d'avance, Oyonnax se contentait de percuter et d'envoyer des chandelles. Nous savions qu'en les déplaçant et en leur faisant mal ça devait passer. Il y a forcement des questions quand on est derrière au score, mais on y va a toujours à fond et on met tout ce que l'on a…."

Lucas Dupont : "on est mené à la mi temps sans qu'Oyonnax n'est fait de jeu… juste en étant appliqué. Ce n'était pas possible de perdre à la maison. On avait tellement travaillé. On était frustré, on ne voulait pas lâcher. Il y a une rivalité avec Oyonnax. L'année dernière nous voulions aller chercher la qualif là bas et ça n'avait pas payé. Mais on est chez nous à Lesdiguieres. On ne peut pas ne pas réagir en étant mené de 7 points à la mi temps… Ce n'est pas possible, pas à Grenoble. J'aime bien quand il y a du désordre, j'ai besoin de rythme pour trouver le bon timing quand l'équipe a commencé à insuffler cela on a tous pu amener quelque chose au collectif."

FCG Oyonnax 
Une victoire avec le cœur…
Et si c'était les plus belles ? Celles gagnées avec les tripes, avec l'envie, avec l'abnégation et le sens du sacrifice. Ces victoires là ont un goût spéciale et celle que le FCG vient de remporter dans les dernières secondes du match contre Oyonnax fait parti de ces soirées inoubliables. Pourtant cela n'avait pas si bien commencé….



2’  minute : les Rouge&Bleu montrent de belles intentions à l'entame du match. Ils avancent dans le camp d'Oyonnax, Blair Stewart fait une longue transversale au pied pour son ailier, mais un en avant avorte l'action. Mêlée pour Grenoble. 

3’ : le ballon est intercepté, et Grenoble à complètement oublié de fermer le petit côté. Oyonnax contre sur près de 80 mètres, mais l'ailier est repris à 5 mètres de la ligne par Blair Stewart miraculeusement. Touche pour Grenoble. 

4’ : le ballon est pris par les visiteurs qui enchainent les pick and go sur notre ligne. La défense résiste bien. Le ballon est même récupéré. Nigel Hunt dégage en touche. 

5’ : Oyonnax continue de pilonner la défense grenobloise acculée dans ses 22. L'arbitre siffle une pénalité. Benjamin Thuries ouvre le score. Grenoble 0 Oyonnax 3.

10’ : Grenoble remet la main sur le ballon et essaie de dynamiser le jeu, mais de petites fautes de mains empêchent de faire la différence. 

12’ : pénalité pour Grenoble face au perches pour un hors jeu. Johan Dalla Riva remet les deux équipes à égalité. Grenoble 3 Oyonnax 3.

13’ : touche pour Grenoble sur ses 40 mètres. Les avants percutent bien avec un Olivier Chaplain omniprésent. Mais Oyonnax récupère un pénalité et trouve une touche dans notre camp. 

16’ : c'est Grenoble qui cette fois obtient une pénalité, tapée en touche. Mais sur la touche l'arbitre siffle bras cassé. Chandelle du numéro 10 Benjamin Thuries mal captée par la défense grenobloise qui cafouille. Oyonnax récupère le ballon avec un bon soutien de ses avants. Le ballon sort à l'aile et Naves marque en coin. La transformation est réussie par Benjamin Thuries. Grenoble 3 Oyonnax 10. Le froid souffle sur Lesdiguières…

20’ : Grenoble réagit tout de suite et revient sur la ligne des visiteurs. Pénalité pour Grenoble. On tape en touche. Le ballon est bien capté, le maul avance mais il ne passe pas la ligne. On sort pour les gros, mais c'est un en avant qui permet aux visiteurs de récupérer le ballon. Mêlée à 5 mètres de la ligne d'Oyonnax. Le ballon sort et les rouge et noir se dégagent. 

24’ : pénalité pour Grenoble pour une brutalité à 35 mètres en coin. Johan Dalla Riva la passe malgré la difficulté. Grenoble 6 Oyonnax 10.

26’ : Oyonnax revient tout de suite dans notre camp. Et met Grenoble sous pression. Pénalité une nouvelle fois réussie par Banjamin Thuries. Grenoble 6 Oyonnax 13

29’ : mêlée pur Grenoble sur la ligne des 22 des visiteurs. Le ballon sort bien au raz.. L'arbitre lève le bras pour Grenoble. John Senio sort le ballon pour Blair Stewart qui tente le drop… manqué. L'arbitre revient à la pénalité. Johan Dalla Riva manque trois points qui semblaient dans ses cordes. 

32’ : Grenoble se met une nouvelle fois sous pression tout seul suite à un coup de pied par dessus capté par la défense d'Oyonnax qui récupère une touche dans nos 22. L'action ne donne rien. 

34’ : pénalité pour Oyonnax suite à un hors jeu grenoblois sur la ligne médiane. Banjamin Thuries la tente mais elle passe à gauche des poteaux. Il va falloir que les Rouge&Bleu reprennent ce match en main. 

37’ : touche pour Grenoble dans le camp d'Oyonnax. Le ballon est contré par les visiteurs. 

38’ : pénalité pour Grenoble à 40 mètres de poteaux pour un ballon talonné à la main par un joueur d'oyo sur un regroupement. Le numéro 8 d'Oyonnax est sérieusement touché sur cette phase de jeu et est évacué sur civière. Pénalité ratée par Grenoble (Dalla Riva). Grenoble 6 Oyonnax 13.


mi-temps. Les grenoblois se doivent de réagir en deuxième mi temps. Car si ils ont des intentions ils sont dominés par des visiteurs qui se contentent de les contrer et de jouer propre… Un vent de révolte devrait souffler dans les vestiaires. 

42’ : l'envie est là mais il manque de la précision sur toutes les attaques Grenobloises. Des en-avants empêchent le jeu de se développer alors que les intentions sont là. 

44’ : superbe attaque au centre de la défense d'Oyonnax, Blair Stewart prend la ligne d'avantage donne à Nigel Hunt qui trouve Marvin Oconnor à l'aile. Il est stoppé à l'entrée des 22, mais la défense d'Oyonnax se met à la faute. Pénalité pour Grenoble. Elle est manquée par Yohan Dalla Riva.

46’ : Lucas Dupont met le feu sur son aile il tient debout donne son ballon, mais une fois de plus, au moment de retrouver du soutien un en-avant empêche les grenoblois d'avancer. 

47’ : Grenoble entre dans les 22 d'Oyonnax. C'est une vraie guerre de tranchée. C'est encore une mésentente qui permet aux visiteurs de se dégager. 

49’ : Sorti de John Senio remplacé par Jonathan Pelissié. 

50’ : Grenoble n'arrive pas à faire trois passes sans laisser tomber le ballon, que de fébrilité. Difficile de mettre quoi que soit en place dans de telels conditions. 

51’ : mêlée pour Oyonnax sur la ligne de 22 de Grenoble. Le ballon sort très vite pour les arrières d'Oyonnax qui avancent. Pénalité pour Oyonnax face aux perches. Benjamin Thuries fait gonfler le score. Grenoble 6 Oyonnax 16

54’ : Lucas Dupont tape un coup de pied à suivre depuis son camp. Il suit et face au deuxième ligne d'Oyonnax Fono il récupère une pénalité. Grenoble prend la touche. Le maul se forme, mais le ballon est mal sorti. Grenoble parvient à revenir dans les 22. C'est une nouvelle fois un énorme combat d'avants. Alors que Grenoble semblait trouver une faille dans la défense le ballon est gratté et les visiteurs qui se dégagent. 

57’ : l'envie est du côté de Grenoble mais les Rouge&Bleu ne sont pas payés. 

59’ : ça y est essaiiiiiiii !!!!!! sur une mêlée une belle combinaison lancée par Jonathan Pelissie permet au centre Nigel Hunt de prendre le trou il est relayé par Pelissié qui a bien suivi et permet à Jonathan Best de s'en aller en terre promise au pied des poteaux. Johan Dalla Riva transforme. Grenoble 13 Oyonnax 16. Le match est relancé. 

60’ : les grenoblois se lancent à corps et âmes pour recoller au score. Le public de Lesdiguières plutôt timide jusque là se réveille enfin et pousse. 

63’ : Pénalité pour Grenoble à 35 mètres légèrement sur la  gauche. Johan Dalla Riva la passe Grenoble revient à égalité. Grenoble 16 Oyonnax 16

65’ : les grenoblois sont déchaînés sur le terrain ils se battent comme des morts de faim sur tous les ballons. Le public est ravi. Ils mettent Oyonnax sur le reculoir  et gagnent une pénalité à 35 mètres. Elle est malheureusement ratée par Johan Dalla Riva. Que c'est dommage. ! 

68’ : énorme action de Grenoble qui balaie la défense d'Oyonnax de droite à gauche. Le décalage à l'aile semble être fait mais au moment d'assurer la dernière passe … en avant. 

70’ : mêlée pur Oyonnax sur ses 22 qui se dégage. 

71’ : c'est toujours Grenoble qui fait le jeu, mais les fautes de mains continuent d'empêcher les isérois de faire la différence. 

74’ : touche pour Oyonnax à l'entrée de nos 22. Le match est plus tendu que jamais. 

76’ : pénalité pour Oyonnax à 40 mètres face aux poteaux… elle passe à 10 centimètres sous les Poteaux. 

78’ : mêlée pour Grenoble au centre du terrain. Ce sera probablement la dernière attaque des Rouge&Bleu. Alexis Driollet sort quasiment KO. 

79’ : les charges des avants s'enchainent. Grenoble arrive sur les 22. Les isérois sont déchaînés. Ils percutent, avancent et conservent le ballon….

80’ : pénalité pour Grenoble sur la sirène à 20 mètres face aux perches… la pression est énorme. Johan Dalla Riva à la victoire dans les pieds… il prend son élan tape, ça passe Lesdiguières hurle sont plaisir…. Quelle victoire des Grenoblois qui n'ont jamais abdiqué dans un match difficile et mal engagé. Mais l'envie et la rage de ne pas perdre à domicile a été la plus forte… que c'est beau.  


Réactions


Franck Corrihons


"C'est la plus belle de la saison parce qu'elle a été difficile. Les voir tout donner en fin de match pour aller chercher les points, j’étais vraiment ému et fiers des joueurs à la fin du match. Le cœur était énorme ce soir c'est un match référence sur lequel on peut s'appuyer… "

Jonathan Pélissié : "à la mi temps les coachs nous ont demandé de nous reconcentrer sur nous même et de ne penser qu'a nous. Faire des choses simples et les mettre à mal. Même avec 10 points d'avance, Oyonnax se contentait de percuter et d'envoyer des chandelles. Nous savions qu'en les déplaçant et en leur faisant mal ça devait passer. Il y a forcement des questions quand on est derrière au score, mais on y va a toujours à fond et on met tout ce que l'on a…."

Lucas Dupont : "on est mené à la mi temps sans qu'Oyonnax n'est fait de jeu… juste en étant appliqué. Ce n'était pas possible de perdre à la maison. On avait tellement travaillé. On était frustré, on ne voulait pas lâcher. Il y a une rivalité avec Oyonnax. L'année dernière nous voulions aller chercher la qualif là bas et ça n'avait pas payé. Mais on est chez nous à Lesdiguieres. On ne peut pas ne pas réagir en étant mené de 7 points à la mi temps… Ce n'est pas possible, pas à Grenoble. J'aime bien quand il y a du désordre, j'ai besoin de rythme pour trouver le bon timing quand l'équipe a commencé à insuffler cela on a tous pu amener quelque chose au collectif."



 

logo fcg shop

 

2014-11-24-FCG-NOEL

 

parrain-260-fcg-uso

 

2014-09-30-ADEX

Alipate RATINI Alipate RATINI

Né le : 17.02.1991
Position : 3/4 Aile
Taille : 180 cm
Poids : 86 kg

logo fcg buky

 

Plan du site
Mentions lgales