Claude Chenevay, un troisième ligne renommé

Claude-chenevayClaude Chenevay, un n° 7 catalyseur

C'est en 1952 à l'école de rugby du FCG que le 3ème ligne Claude Chenevay démarre sa carrière. Encore cadet, il fait une escapade à Voiron où déjà reconnu pour ses talents, il joue avec les juniors Voironnais. Il poursuit 2 ans en équipe première toujours au SO Voiron, où il côtoie le très renommé Jean Lienard. En 1962 il revient à Grenoble et porte le maillot Rouge&Bleu jusqu'en 1980... 19 saisons aux services du club...

Claude a arrêté sa carrière de rugbyman de haut niveau en 1980.

Son plus beau souvenir ? Sa tournée en Nouvelle Zélande avec l'équipe de France pendant laquelle il portera 10 fois la tunique bleue. Au-delà de son parcours international avec l'équipe de France en Nouvelle-Zélande, Claude récolte un beau palmarès en équipe de France A avec laquelle il a rencontré l'Afrique du Sud à Bordeaux
Il a été aussi international militaire durant sa période sous les drapeaux au bataillon de Joinville
Autre grande joie qui sera suivie d'une grande déception : titulaire dans l'équipe du grand chelem de 1968, il est remplacé au moment de rentrer sur le pré... néanmoins Claude en garde un excellent souvenir.
Claude n'a pas oublié non plus le titre de champion de France acquis avec les Reichel du FCG en 1981 alors qu'il était entraineur.
Troisième ligne redouté sur tous les terrains de France et de Navarre avec ses coéquipiers Georges Alberto et Michel Greffe, Claude était le sauteur, Michel le perforateur et Georges le gratteur. Cet attelage présentait des qualités d'attaquants mais également des qualités de défenseurs hors pair. Claude affichait le n° 7 au poste de flankeur.
Aujourd'hui, Claude Chenevay, est un retraité actif. Il reste très impliqué au sein du club aussi bien pour la SASP que pour l'association du FCG. Ancien chef d'entreprise dans le bâtiment, il met également ses compétences au service de la société de son fils.

Claude a vu évoluer le rugby depuis le rugby amateur jusqu'au rugby professionnel d'aujourd'hui.

« Nous avions 3 entrainements par semaine après les journées de travail et beaucoup moins de préparation physique et d'assistance. Avec les entrainements, les déplacements et la vie professionnelle, il n'y avait plus de place pour autre chose. C'était un rugby sans diététique et parfois même sans entraineur, ce fut le cas pour la tournée en Nouvelle-Zélande où l'équipe était livrée à elle même. La parfaite autogestion..... »
Pour Claude, le rugby aujourd'hui devient plus exigeant, « nous avons encore à faire des progrès pour devenir professionnel et ainsi atteindre le vrai haut niveau » nous dit Claude. C'est un rugby avec des durées d'appartenance à un club très courtes. Les contrats sont d'un ou deux ans.. C'est compliqué car le recrutement n'est pas une science exacte, se tromper c'est se tromper sur une trop longue duré, par contre lorsque l'on a le bon numéro, le garder est alors une gageure.

Claude quels sont tes souhaits pour le FCG ?

« Le rugby de Grenoble est en train d'évoluer avec un apport important de Fabrice Landreau. Fabrice apporte de la joie, de l'enthousiasme et surtout la compétence rugbystique. J'en fus témoin lors du déplacement que j'ai pu faire avec les joueurs à Oyonnax. Mes vœux sont de remonter au plus vite en Top14 en jouant bien au rugby. La place de Grenoble n'est pas en Prod2, sa place est dans le top14. Fabrice connait et pense le rugby, il peut nous faire remonter, il en a les qualités. Maintenant l'ensemble du club doit suivre pour arriver à cet objectif »

 

logo fcg ticket

 

2014-06-06-ABO-360

FACEBOOK

Ben HAND Ben HAND

Né le : 24.04.1982
Position : 2ème Ligne
Taille : 199 cm
Poids : 112 kg

2ème Ligne

logo fcg buky

 

logo fcg newsletter