FCG Live
  • Le FCG reçoit les London Irish à partir de 19h30 au Stade Lesdiguières
Suivre le live

Avec les honneurs

News - Latest

Avec une formation remaniée par rapport à la victoire face à Toulon, le FCG, avec de nombreux joueurs Espoirs, s'est incliné sur le terrain de Perpignan. Mais les jeunes, formés à Grenoble, ont fait honneur à leur maillot en défendant chèrement leur peau, et en inscrivant un essai.

 

« Fiers de ces garçons » Malgré la défaite, Florian Ninard a apprécié la prestation et la combativité de ses jeunes coéquipiers. Privés d’Anthony Hegarty, victime d’une réaction allergique avant le coup d’envoi, le FCG alignait une équipe encore plus jeune que prévu. Avec 17 joueurs indisponibles et la fatigue engendrée par la victoire contre Toulon, le staff des « Rouge & Bleu » a dû faire appel à de nombreux Espoirs du club. Au coup d’envoi, l’expérimenté Romain David partageait la première ligne avec Florian Lescadieu et Kevin Goze, tandis que la charnière était composée de l’ancien, Mathieu Lorée à la mêlée et, du jeune Jordan Michallet, un des champions de France Reichel, à l’ouverture. Louis Marrou, Daniel Kilioni et Robinson Caire ont également débuté la rencontre, tout comme les deux frères Nouhaillaguet, en troisième.

 

Dès le début de la rencontre, les perpignanais mettaient la pression sur la jeune équipe grenobloise et tentaient d’inscrire rapidement un essai. Ce qu’ils parviendront à faire dès la 6ème minute de jeu (7-0), puis un autre essai est marqué par l’USAP, après un contre de 60 mètres (14-0). L’entame difficile des joueurs du FCG allait se compliquer encore un peu, avec le carton jeune de Cédric Béal (pénalité marquée par Hook, 17-0), mais ceux-ci allaient bien résistés en infériorité numérique. Ils s’inclineront finalement sur un nouveau mouvement perpignanais (24-0).

 

A l’orgueil, les « Rouge & Bleu » allaient néanmoins réussir à inscrire un essai, juste avant la mi-temps : Florian Ninard, après une percée dans la défense catalane, aplatissait juste à côté des poteaux. Olly Barkley en profitait pour inscrire ses premiers points sous le maillot grenoblois (24-7). Ce sera le score à la mi-temps.

 

Au retour des vestiaires, les grenoblois se montraient plus offensifs et plus directs dans leur jeu, obligeant les joueurs de l’USAP à faire des fautes. L’une d’entre elle permit à Olly Barkley de réduire le score (24-10). Mais la résistance grenobloise allait être mise à mal par deux essais consécutifs, à l’heure de jeu (36-10). Néanmoins, les jeunes « Rouge et Bleu », de plus en plus jeunes encore, avec les entrées en jeu de Dardet, Rey, Chabaud, Gery et Hart (qui faisait presque figure de vétéran !) se montraient joueur et faisaient montre d’une certaine audace, en approchant la ligne d’essai perpignanaise. Sur l’une de ces actions, la défense de l’USAP était pénalisée et Nicolas Bézy, pour sa première apparition sous le maillot grenoblois, pouvait ouvrir son compteur de points (36-13).

 

En fin de match, les joueurs perpignanais eurent l’occasion d’inscrire un ou deux essais supplémentaires, mais la vaillance des jeunes grenoblois, ainsi que certaines maladresses du côté catalan, ne permettaient plus au score de bouger. Défaits 36 à 13, les Grenoblois reculent à la 12ème place du Top 14, en compagnie d’Oyonnax, avant d’affronter Bordeaux-Bègles, dimanche, au Stade Lesdiguières. Les « Rouge & Bleu » auront besoin de soutien pour affronter ce concurrent direct !

 

Revoir le live-text du match