Accueil

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 591


FCGPour cette dernière rencontre de Challenge Cup pour les grenoblois, le staff sportif a choisi de faire appel à la plupart des joueurs ayant disputé le match contre les London Irish.

 

Lire la suite...



FCGDécouvrez le programme des collectifs « Rouge & Bleu » pour le week-end des 24 et 25 janvier 2015.

 

Lire la suite...


A l’aube du sprint final, qui verra le FCG affronter 5 équipes du top 6 de la saison dernière, et alors que le club vient d’annoncer ses premières recrues pour la saison prochaine, Marc Chérèque, le président du club, fait le point sur la saison des « Rouge & Bleu » et les ambitions du club à moyen terme.


Le bilan du début de saison


« Un bilan équilibré. Nous sommes conscients que l’écart entre nous et le premier relégable est très mince, 10 points seulement. Dès la publication du calendrier, nous avions bien vu que le calendrier retour serait difficile. Mais je reste confiant dans la mesure où l’on possède un groupe capable de relever les défis qui vont nous être proposés, même s’il n’est pas encore mature. Il est capable de faire des erreurs qu’il ne faisait pas le match précédent. Notre travail de fond doit porter sur la régularité. »

 

Les objectifs pour la deuxième moitié de saison

 

« Si on veut réussir la deuxième partie de la saison, nous devons aborder les matchs avec détermination, confiance en soi, enthousiasme, envie, agressivité. Tout peut arriver, mais il faudrait des contre-performances des équipes qui visent le top 6 et qui ont un potentiel supérieur au nôtre. Il sera très difficile d’aller chercher les quatre premiers. On est en concurrence avec Bordeaux-Bègles, Montpellier et Toulouse pour les deux dernières places. On en est capable, mais il nous faudra être très très performant. C’est dans le domaine du possible, mais pas dans celui du très probable. L’objectif est de s’en rapprocher le plus possible. »

 

La première saison complète au Stade des Alpes

 

« Nous sommes fiers d’avoir recréé un engouement fort autour du club. Le premier bilan au Stade des Alpes est bon. Sur les huit premiers matchs, à part le Racing Métro 92, tous étaient des rencontres lors desquelles on ne remplissait pas Lesdiguières. On a gagné plus de 36 000 spectateurs, soit une moyenne de 4 500 personnes de plus par match. Notre objectif de dépasser les 14 000 spectateurs de moyenne est en bonne voie. »

 

Le modèle économique du club


« Notre fierté, c’est d’avoir fait passer le budget de 4,5M€ à 20,5M€, le partenariat de 2,5M€ à 11,5M€ et les revenus grands publics de 426 000 € à 4,2M€. Mais, l’important, c’est la marge dégagée pour le secteur sportif, et celle-ci est passée de 55% à 66% depuis le retour en ProD2, soit 13 à 14M€ comprenant les salaires des joueurs, du staff, les charges sociales, les déplacements, le centre d’entraînement, etc. La saison prochaine, notre masse salariale sera de 7 à 7,5M€ (contre 6,5M€ cette saison). »

 

« Ce modèle ne repose pas sur la générosité d’un mécène et on ne peut pas se permettre de dépenser beaucoup plus que ce qu’on a. On se doit de garder notre résultat d’exploitation dans une fourchette de -2% ou -3% de notre budget, alors que plusieurs de nos concurrents dépassent les -10% ! Le FCG est la propriété collective des Grenoblois, via les supporters, les actionnaires, les partenaires. Il appartient à tout le monde et donc, à personne en particulier. C’est un principe fort écrit dans le préambule de notre partenariat avec Sogeti. Le modèle économique qui en découle, par choix et non par défaut, fait que nous ne pouvons pas brûler les étapes en dépensant plus que ce que nous gagnons. On a beaucoup progressé depuis 2006, mais l’accident de 2005 nous a fait perdre du temps. »

 

La question du stade

 

« La question du stade est centrale. Ce n’est pas un hasard si les clubs qui marchent le mieux sont ceux qui ont la pleine jouissance de leur stade. Aujourd’hui, le Stade des Alpes nous coûte trop cher : entre la location du stade, du chapiteau, de la boutique, les frais de sécurité, etc. c’est plus de 1,5M€ ! C’est une somme qui pourrait être acceptable, si nous en avions la jouissance permanente. Mais on y joue que 13 fois dans l’année. C’est un point à améliorer avec la collectivité. L’idée des politiques de l’agglomération grenobloise est que le Stade des Alpes doive servir au rugby et au foot. J’ai rencontré récemment les dirigeants du GF38 pour que nous ayons une position commune face aux instances. Il faut optimiser la gestion du stade dans le seul intérêt de la collectivité et des clubs qui y jouent, plutôt que pour des activités sans perspectives de rentabilité. »

 

Les ambitions pour les saisons à venir

 

« Le recrutement pour cette saison a été réussi. L’équipe a une belle marge de progression. Nous voulons capitaliser là-dessus pendant les deux prochaines saisons en sachant que nous pouvons améliorer notre effectif par petites touches. Nous ne recruterons plus une quinzaine de joueurs. On a tous les ingrédients pour, étape par étape, s’installer durablement au plus haut niveau. Notre meilleur recrutement pour les saisons à venir est d’avoir prolongé nos meilleurs joueurs. On veut faire mûrir ce groupe jusqu’en 2017 et le mener le plus haut possible. Nous sommes convaincus qu’il y a, à Grenoble, le potentiel pour installer un club dans les six premiers du Top 14 de façon pérenne. Après, devenir champion de France, c’est la part du rêve. Nous travaillons à créer les conditions pour que ce rêve ait quelque chance de se réaliser. »



FCGDu 7 janvier au 17 février, ce sont les soldes à la boutique officielle du FCG au Stade des Alpes et sur FCGSHOP.com.

 

Lire la suite...


FCGDans un match complètement fou sur la pelouse du Madjeski Stadium, les « Rouge & Bleu » s’inclinent, de justesse, sur le score de 43 à 41. Malgré 2 points obtenus (bonus défensif et offensif), le FCG n’a plus d’espoirs de se qualifier pour le tour suivant. Le prochain match au Stade Lesdiguières, face aux Cardiff Blues, sera, par contre, décisif pour les Gallois !

 

Lire la suite...

logo fcg shop

 

2015-01-07-SOLDES-1

 

 

 

publicite-260

 

2014-12-26-PUB-APPLI

Gio APLON Gio APLON

Né le : 06.10.1982
Position : 3/4 Aile
Taille : 175 cm
Poids : 78 kg

Plan du site
Mentions lgales