× Fermer la vidéo

«Tout le monde est dans le bon état d’esprit»

  • Benjamin Hand
  • FCG - SR
  • LOU - FCG

A quelques jours du derby face au LOU, Ben Hand revient sur le début de saison du FCG.

Le début de saison n’est pas idéal ?

« On est déçu par notre début de saison. Mais on a fait un bon retour sur le match de la Rochelle lundi matin. On a retiré des choses positives dans ce match. La conquête a été bien, mais on a manqué 2, 3 opportunités en fin de match. On doit être beaucoup plus précis que ce qu’on a été. »

Quels sont les éléments positifs que tu retiens du match contre la Rochelle ?

« La conquête a été bonne. L’attitude de tout le monde aussi. Malheureusement on a donné deux cadeaux à la Rochelle. On a retenu le positif. Tout le monde est dans le bon état d’esprit. Maintenant, il y a un gros challenge qui nous attend samedi à Lyon. »

Comment peux-tu rassurer les supporters après ces deux défaites ?

« On en a parlé dans les vestiaires après le match de la Rochelle. On en a encore parlé cette semaine à l’entrainement. On est vraiment tôt dans la saison ! L’avantage est que, si on perd quelques matchs, on peut trouver pourquoi, puis améliorer les choses tout de suite. C’est vraiment tôt dans la saison. Le Top 14 est un marathon. On va améliorer les choses chaque semaine, à commencer par samedi. »

Vous avez déjà joué Lyon en amical à Lesdiguières (19-17 pour le FCG). Tu t’attends au même type de match ?

« Ce sera un match différent. Mais c’est un match qui s’annonce difficile. Le LOU est une bonne équipe, vraiment costaud devant. Ce sera un gros challenge pour nous samedi. »

Comment se passe le travail avec les autres joueurs de deuxième ligne ?

« On a différents profils, c’est la vie en deuxième ligne. On travaille bien ensemble. Les vieux essayent d’aider les plus jeunes. Il y a un très bon esprit dans le groupe des deuxièmes lignes. Avec Mickaël, Thomas et Mathias qui ont une très bonne attitude, près à apprendre beaucoup de choses. Aly, c’est un leader dans l’équipe. Il a beaucoup d’expérience, notamment dans le secteur de la touche, ou encore dans le jeu courant. Le Connacht joue avec un système similaire au nôtre et il est familier avec ça. Il apporte vraiment beaucoup d’expérience. C’est bon pour nous ! »

Et avec Aaron Dundon ?

« C’est un Néo-Zélandais ! C’est difficile pour nous, les Australiens, après les deux matchs de Bledisloe Cup ! Mais il met en place beaucoup de nouveaux systèmes. Je pense qu’on a juste commencé à mettre en place les choses. Contre la Rochelle, la conquête a fonctionné, mais le challenge pour nous est d’être constant. Chaque semaine, on va travailler dur avec Aaron. Il est très bon avec nos jeunes piliers et tous les avants. »