× Fermer la vidéo

Les constats de Jonathan Best

  • Jonathan Best
  • LOU - FCG
  • FCG - CABCL

Après la défaite concédée à Lyon, les joueurs du FCG se sont isolés près d’une heure dans le vestiaire. Jonathan Best raconte.

Une heure ensemble dans les vestiaires

« Il était important de se dire les choses. On a fait le constat après les trois premières journées et il est terrible. Il est important que tout le monde prenne conscience de la situation car elle est grave. On vient de perdre contre La Rochelle à domicile (19-22) et Lyon, un promu. Ce ne sont pas deux équipes qui joueront les premiers rôles en fin de saison alors il y a de quoi s’inquiéter. Je ne vais pas dévoiler ce qui s’est dit mais il était important que chacun puisse s’exprimer, que l’on soit capable de mettre les choses à plat tous ensemble et que l’on trouve ensemble des solutions pour s’en sortir. J’espère que certains ont pu se soulager car ils en ont gros sur le cœur. Des choses importantes ont été dites. Maintenant, les paroles c’est bien, mais c’est d’actes que l’on a besoin aujourd’hui. »

Les explications de la défaite

« On est victime de notre indiscipline. On prend deux cartons jaunes, on est trop souvent pénalisés au sol… Je ne pense pas qu’il y ait un tel écart entre Lyon et nous. Il faut féliciter cette équipe du Lou qui a su nous mettre en difficulté. De notre côté, il faut continuer à travailler car on ne pourra pas viser bien haut avec une telle conquête. »

La prochaine échéance

« C’est un peu tôt pour parler de crise, on n’a joué que trois matchs (il en reste 23). On sait devoir vite relever la tête. Mais Brive va cibler le déplacement dimanche prochain au Stade des Alpes. C’est un pack massif qui nous pose à chaque fois des problèmes. On va jouer à 12h30 et on devra les faire courir afin de les fatiguer. »

Propos recueillis par le Dauphiné Libéré