× Fermer la vidéo

«Il faut se rattraper, montrer un autre visage»

  • Pablo Uberti
  • FCG - ASBH

Avant la réception de Béziers au Stade des Alpes, Pablo Uberti dévoile les intentions des joueurs du FCG pour ce match

La défaite à Vannes a été rude. Il faudra montrer autre chose demain ?

« Bien sûr, il faut se remettre dedans sur ce match. Parce qu'on ne va pas avoir une seconde chance. C'est sûr qu'il faut se rattraper sur ce match. Il faut qu'on montre un autre visage. Parce que, contre Vannes, on a été pris dans l'engagement. Et c'est ça qui nous a causé défaut. Donc sur ce match, surtout face à une équipe comme Béziers, qui va mettre beaucoup d'engagement, c'est leur style de jeu, il va falloir répondre présent. Et montrer qu'ils ne vont pas pouvoir venir mettre le bordel chez nous. »

Craignez-vous cette équipe de Béziers ?

« Non, pas spécialement. On prend les matchs comme ils viennent. Surtout, par rapport à nous. Notre jeu. Je pense que c'est nous qu'il faut craindre, et pas les autres équipes. Oui, ils vont vouloir chercher des points chez nous. On a besoin de montrer un autre visage et de se rattraper. Donc je pense qu'il faut montrer un autre visage. Et c'est comme ça qu'on va réussir à prendre les points. »

Les conditions climatiques deviennent de plus en plus hivernales. Allez-vous changer quelque chose ?

« On ne va pas aborder la même stratégie que s'il fait beau. Ce n'est pas pour ça qu'il faut non plus se fermer dans un jeu que d'avants. Donc on va essayer aussi de mettre du volume, même si les conditions vont être un peu difficiles. Mais ça va passer par du combat, comme je vous l'ai dit. Et, avant tout, de l'engagement. »

Le FCG est prêt pour l’hiver ?

« Oui, bien sûr. On a quand même un gros pack d'avants. On a su mettre de l'avancée. Et jouer dans des bonnes conditions derrière, grâce à eux. On a les armes pour. »