× Fermer la vidéo

Le très gros coup de Grenoble !

  • Bastien Guillemin
  • Leva Fifita
  • Nathanaël Hulleu
  • FCG - USO

Le FCG remporte une victoire bonifiée face à Oyonnax (28-13)

Le Stade des Alpes avait revêtu ses habits de gala jeudi soir pour l'affiche entre le FCG et Oyonnax, dernier match de la phase aller de Pro D2. Les supporters l'avaient bien senti, puisqu'ils étaient nombreux a garnir les travées de l'enceinte grenobloise (11 335 spectateurs)

Le match débute par une véritable opposition de style, comme attendue par Stéphane Glas : Grenoble tient le ballon, tente de mettre de rythme, mais les Oyomen sont particulièrement efficaces au sol et récupèrent de nombreuses pénalités en début de partie. Sur l'une d'entre elles, Le Bouhris ouvre le score (0-3, 9').

Dominateurs, les « Rouge & Bleu » croient marquer par Fabien Alexandre, mais Nathanël Hulleu avait commis un en-avant juste avant. Quelques instants plus tard, sur une mêlée à 5, Pablo Uberti, puis Bastien Guillemin sont tout proche de marquer, avant que les Grenoblois perdent le ballon. On pense alors que cette possession ne donnera rien, mais le ballon est dégagé par les joueurs du Haut-Bugey sur Raymond Rhule. L'arrière grenoblois initie une relance, et le ballon arrive sur Nathanaël Hulleu, qui scorera finalement le premier essai grenoblois du match (7-3, 34')

Au retour des vestiaires, les Isèrois sont rapidement de retour dans les 22 adverses. Malgré les demandes du staff, les joueurs choisissent à plusieurs reprises d'aller en touche, plutôt que de tenter les pénalités. Bien leur en a pris, puisque Leva Fifita, en force, inscrit le second essai de la rencontre (14-3, 47').  Sur l'action suivante, l'arbitre refuse un nouvel essai au FCG, estimant que Bastien Guillemin a rampé avant d'aplatir.

Après une pénalité de le Bouhris (14-6, 53'), les Grenoblois subissent un peu plus. Ils parviennent néanmoins à obtenir l'expulsion temporaire d'Ursache, suite à un déblayage dangereux du seconde ligne roumain. Malheureusement, les Oyonnaxiens parviennent à parfaitement négocier cette supériorité numérique, puisqu'ils reviennent à un point, grâce à un essai de Giresse, transformé par son ouvreur (14-13, 67')

On s'attend donc à un final explosif entre les deux équipes. Oyonnax tente de jouer un peu plus, mais ce sont les Grenoblois qui sont les plus forts à ce jeu-là. Ils obtiennent plusieurs pénalités sous les poteaux adverses, mais choisissent à chaque fois la mêlée, plutôt que de gratter 3 points. Les Isèrois profitent alors d'une nouvelle supériorité numérique pour inscrire un troisième essai, à nouveau en force, par Leva Fifita (21-13, 74').

Mieux, à l'issue d'une séquence un peu folle, Raymond Rhule grille la défense oyonnaxienne et sert Bastien Guillemin. L'ailier du FCG marque le quatrième essai de Grenoble, celui du bonus (28-13, 77')

Grâce à cette victoire bonifiée, le FCG prend seul la tête du championnat, en attendant le résulta de Perpignan face à Montauban. Les « Rouge & Bleu » signent une septième victoire au Stade des Alpes, la sixième bonifiée ! Après la trève, ils se rendront à Aurillac pour le début de la deuxième moitié de la phase régulière. Mais, d'ici là, ils passeront les fêtes de fins d'année en tête de la Pro D2.