× Fermer la vidéo

«Partager ce match entre nous, avec le staff et le public»

  • Pierre Gayraud
  • FCG - USAP

Pierre Gayraud et les Grenoblois affrontent Perpignan jeudi au Stade des Alpes

Ce match contre Perpignan est-il le plus excitant de la phase retour ?

« Ce sera l'un des plus excitants. Je crois qu'ils sont premiers actuellement. Avec Colomiers. Ils sont devant nous. Cela va être une belle fête, j'espère. On aura à cœur de bien les recevoir, comme ils nous ont bien reçus la dernière fois. Puis il faudra faire un bon match. Cela va être le plus important. Partager ça entre nous, entre les joueurs, le staff, le public. Ça va être un match hyper excitant. Il y en aura d'autres à jouer, c'est sûr. Mais on va prendre celui-là en premier. »

Le FCG avait été en difficulté au match aller, comme il l’a été la semaine dernière à Nevers. Votre orgueil est-il touché ?

« Ce n'est pas l'orgueil qui a été titillé. C'est le rugby. Ils ont été bons. Ils ont bien joué leur jeu. On a défendu. Maintenant, à nous de travailler. On a travaillé pour. On va rectifier ça. Espérons, et normalement oui, dès demain. »

Il faudra être féroce : Perpignan a la meilleure attaque du championnat.

« C'est sûr. Surtout que si on fait la corrélation avec ce que tu as dit juste avant... Défensivement, on a un peu pêché à Nevers. Donc, là, étant la meilleure attaque, on aura intérêt à bien jouer, mettre à cœur de bien défendre, bien prendre le match comme il faut et s'y filer vraiment comme il faut. »

La première place est également un des enjeux de ce match ?

« C'est sûr. De toute façon, ça va être comme ça jusqu'à la fin de la saison. On sait que la Pro D2 est un championnat qui dure, qui se joue jusqu'à la fin. Avec le même système que le Top 14 depuis deux ans maintenant. Ça va être un chassé-croisé. À nous d'essayer de faire en sorte qu'on leur passe devant et que ce chassé-croisé s'arrête. Et, après, on verra bien. »