× Fermer la vidéo

Première victorieuse

  • Deon Fourie
  • Ange Capuozzo
  • FCG - USON

Le FCG a battu Nevers au Stade des Alpes (27-17)

Six mois après la dernière rencontre disputée dans cette enceinte, les quelques 4 111 privilégiés qui ont eu la chance d'être au Stade des Alpes ce soir, sont ressortis ravis par la victoire des « Rouge & Bleu » sur Nevers (27-17). Bien sûr, comme pour tout match de reprise, et encore plus avec une préparation hachée par les cas de Covid, les reconfinements, les matchs amicaux annulés ou reportés, il n'y a pas eu un rythme fou. Faute aussi, peut-être aux nouvelles règles d'arbitrage des rucks, auxquelles les joueurs et staffs ne sont pas encore habitués.

En tout cas, les Grenoblois se satisferont de cette victoire. Elle s'est dessinée dès la première mi-temps où, sur chacune des incursions grenobloises dans le camp adverse, Enzo Selponi transformait les pénalités obtenues par son équipes. Dans le même temps, Nevers était moins réaliste, son buteur manquant, en plus, deux pénalités. Le score est donc en faveur des Isèrois à la pause (12-3)

La seconde mi-temps commence de la même facçon, avec une pénalité marquée par Enzo Selponi (15-3, 43'). Les « Rouge & Bleu » vont ensuite profiter de leur supériorité en mêlée pour enfin corser l'addition : suite à une mêlée à 5, Alaska Taufa percute la défense, le Tongien est bloqué, mais Deon Fourie suit bien et marque le premier essai de la rencontre (22-3, 58'). Les Nivernais vont alors réduire considérablement le jeu et appuyer sur les ballons portés que les « Rouge & Bleu » ont plus de mal à défendre suite au remplacement d'Ilia Kaikatsishvili. Grâce à deux gros ballons portés, l'USON marque deux fois et recolle au score (22-17, 72')

On craint alors que l'épisode de Colomiers ne se répète, d'autant plus que le FCG doit finir à 14, Thibaut Martel ayant pris un carton jaune sur le deuxième essai de Nevers. Heureusement, Ange Capuozzo, peu en vue jusque là, débloque son compteur en tapant à suivre pour lui-même. Il est plus prompt que son vis-à-vis et permet de délivrer son équipe en lui offrant un avantage décisif (27-17, 73').

Avec cette victoire, le FCG lance idéalement sa saison. Il devra se remettre très rapidement au travail, puisqu'un déplacement à Aurillac est prévu dès jeudi. Le prochain rendez-vous au Stade des Alpes est programmé le 18 septembre, face à Montauban.

Abonnez-vous à nos newsletters pour ne rien manquer de l’actualité du Club