× Fermer la vidéo

«Il va falloir aller chercher des points»

  • Karim Qadiri
  • ASBH - FCG

Avec deux matchs consécutifs sans victoire, Karim Qadiri et le FCG sont sous pression avant de se rendre à Béziers jeudi

L’objectif du déplacement

« Il y a des points à aller chercher à Béziers. La semaine dernière, on fait un match correct mais on ne prend que deux points. Sur un match à domicile. Sans forcément penser au résultat, il va falloir aller chercher des points et chercher une victoire pour rattraper les points qu'on n'a pas pris la semaine dernière et le mauvais match, aussi, d'Aurillac. »

Un esprit revanchard

«  À Aurillac, clairement, on est passé à côté. Contre Montauban, malgré tout, on fait quand même un bon match, on a montré de belles choses quand même en attaque. Après, forcément, il y a eu toutes ces pénalités qu'on a prises et qui nous ont coûté beaucoup de points. Mais, là, clairement, demain, il va falloir justement oublier ces matchs-là et lancer notre saison, une bonne fois pour toute. »

Quatrième titularisation

« Je me sens bien. Je continue de prendre ce qu'il y a à prendre. Clairement. Après, derrière, je profite quand même de pas mal de blessures, qui me laissent quand même, j'en suis conscient, beaucoup de temps sur le terrain. Maintenant, comme je le disais la semaine dernière, il faut prendre ce qu'il y a à prendre. Jouer à fond. Et j'espère que cela va continuer à me sourire. »

Béziers chez eux

« On sait que Béziers, à domicile, c'est féroce. Que ça va batailler sur toutes les zones de contact. Ça va être franchement compliqué. Après, nous, on se focalise aussi sur nous, sur ce qu'on sait faire. Après, c'est un match de rugby. Ce sont 15 types sur le terrain, qui affrontent 15 autres. Ça va être du rugby ! Pas plus qu'ailleurs, pas plus que chez nous. Il va falloir qu'on joue notre jeu pour jouer notre carte à fond. Comme je disais tout à l'heure, nous aussi, lancer notre saison à l'extérieur. Si on veut viser le haut du tableau, il va falloir aller chercher des points là où il y en a. Et peut-être ce week-end. »

Abonnez-vous à nos newsletters pour ne rien manquer de l’actualité du Club