× Fermer la vidéo

«On n’est pas assez précis»

  • Adrien Seguret
  • FCG - SMR

Adrien Seguret voit les progrès réalisés par ses coéquipiers depuis quelques semaines, mais sait qu’il reste encore beaucoup de travail.

 

Tu sors d’une grosse séance d’entrainement collectif…

« Oui, tu as vu, j'étais crevé. Non, franchement, c'était bien. On a fait un bon entrainement. Il y avait beaucoup de rythme. Et c'est bien. On s'entraine bien, on prépare bien le match. C'est top. »

Les deux derniers matchs, sans être parfaitement aboutis, vous enlèvent un peu de pression ?

« On essaye de s'enlever, match après match, un peu de cette pression-là, qu'on avait en début d'année. On a vu qu'il y avait du mieux sur les deux derniers matchs. Mais bon, ily a encore beaucoup d'erreurs pour faire des grosses performances. On va essayer de se rattraper sur ça ce week-end. Vraiment d'essayer d'être partout. »

Le point pris à Vannes vous a fait du bien ?

« Oui, il est positif, ce point. Parce que, déjà d'une, on ramène quelque chose de Vannes. Et je pense qu'il n'y a pas énormément d'équipes qui vont le faire, vu leur état de forme. Et puis bon, toujours, l'état d'esprit. On revient sur la fin. On va chercher le bonus à la fin. Même si, encore une fois, on laisse trop de trucs pour gagner là-bas. C'est dommage. »

Qu’est-ce qu’il faut encore améliorer ?

« L'animation offensive, il y a du mieux. On communique plus. On a la volonté de jouer plus au ballon. Ça, c'est quand même mieux sur les deux derniers matchs. Après, maintenant, c'est la précision technique. Que ce soit sur nos passes ou sur nos sorties de camp, sur nos jeux au pied. C'est là où on pêche pour l'instant. On n'est pas assez précis sur tout ça. »

Tu retrouves un club où tu as joué la saison dernière. Que peux-tu nous en dire ?

« Oui, je les connais bien. Cette année, ils ont changé de staff. Mais les joueurs sont à peu près les mêmes que l'année dernière. À peu de choses près. Une équipe dangereuse, on les connait. Ils sont un peu imprévisibles. On les prépare très sérieusement. On n'est pas en position de les prendre autrement. On les prépare très sérieusement. On va être très vigilants à ce qu'ils vont nous proposer. Parce qu'ils ont des joueurs et des individualités qui sont très fortes. »

Le match se jouera encore à huis-clos. Et cela devrait être encore le cas dans les prochaines semaines…

« On s'habitue jamais vraiment à ça. C'est quand même un peu délicat, surtout dans un stade comme le Stade des Alpes, qui est magnifique. Et ça nous fait bizarre de jouer sans personne. Mais il faut s'y habituer. Puisqu'en plus, on est parti pour au moins un mois dans cette situation-là. On va se préparer pour ça. »

Abonnez-vous à nos newsletters pour ne rien manquer de l’actualité du Club