× Fermer la vidéo

Grenoble battu pour la première fois à domicle

  • Jean-Charles Orioli
  • FCG - BOPB

Après une première mi-temps manquée, le FCG s'est montré plus entreprenant en seconde période. Mais le manque de réalisme des « Rouge & Bleu » ne leur a pas permit de l'emporter (14-18)

L'enjeu du match était assez simple pour Grenoble : une victoire permettait aux « Rouge & Bleu » de recoller un peu au Top 6 et une défaite les en éloignait encore un peu plus. 

Las, les Isèrois ont très mal débuter la rencontre, encaissant un essai après quelques minutes de jeu (0-5, 3'), perdant même Eric Escande sur carton jaune sur cette action. Après une pénalité lointaine réussie par Corentin Glénat (3-5, 11'), les locaux encaissaient un nouvel essai, sur une seconde incursion des Biarrots dans le camp du FCG (3-12, 14').

En difficulté dans le jeu, les Grenoblois sont même un peu chanceux de voir l'arbitre ne pas accorder un essai. En fin de première période, le FCG arrive finalement dans les 22 avec une touche à 5. Sur celle-ci, Jean-Charles Orioli suit le travail de son pack pour passer derrière la ligne (8-15, 40')

Dès le début de la deuxième période, les Biarrots marquent un nouvel essai. Mais celui-ci est presque miraculeusement refuser par l'arbitre. Les Grenoblois, bien mieux, mettent beaucoup de volume de jeu, mais ne parviennent qu'en de trop rares occasions, à être dangereux. Ils réduisent le score sur pénalité (11-15, puis 11-18, puis 14-18, 71').

Dans les dix dernières minutes de la partie, Steffon Armitage fait un festival au contest, privant les Grenoblois d'opportunités de marquer. Et le score ne bougera plus.

Avec cette défaite, le FCG est englué dans la deuxième partie de classement, à 5 jours de se déplacer à Soyaux-Anogulême. 

FCG - Biarritz : 14-18

Essai : Jean-Charles Orioli
Pénalités : Corentin Glénat et Enzo Selponi

Abonnez-vous à nos newsletters pour ne rien manquer de l’actualité du Club