× Fermer la vidéo

Grenoble creuse l'écart

  • USON - FCG

Dans une ambiance glaciale (3C°), l’USON se montrait conquérant et dominateur dans bien des secteurs : mêlée, touche, occupation et possession largement à l’avantage des locaux. Mais le FCG a su faire le dos rond : à la mi-temps, Grenoble mène 6-5 après deux pénalités réussies de Selponi (3e, 35e) et en ayant concédé seulement un petit essai par l’intermédiaire d’un puissant ballon porté (15e). Le FCG a joué avec sa chance : par deux fois, l’USON s’était montré extrêmement dangereux juste devant la ligne, et par deux fois, ils avaient commis un en-avant.

De retour des vestiaires, le match reste dans la même lignée : Nevers attaque, Grenoble défend, et défend bien. Sans être trop mis en danger, le FCG repousse les assauts des avants neversois avant d’encaisser un essai en contre assassin de Manévy (12-6, 59e). S’en suivent 15 minutes durant lesquelles Grenoble défend sans sembler trouver la moindre faille dans le mur neversois. Deon Fourie (69e), sera même pénalisé d’un carton jaune et devra laisser son équipe à 14 jusqu’à la fin du match. On se dit alors que c’en est fini pour Grenoble qui devra rentrer bredouille de Bourgogne.
C’était sans compter 5 dernières minutes d’anthologie de Grenoble : tranquillement, sereinement et avec patience, le FCG enchaînera les pénaltouches pour finalement trouver la faille par l’intermédiaire de Rey à la 78e minute. Une minute de pick&go plus tard, Grenoble tenait sa seconde victoire à l’extérieur, sans panache ni spectacle mais avec lucidité.

Grâce à cette victoire, Grenoble reste 7e mais creuse l’écart avec la zone de qualification, et laisse une bonne fois pour toute la zone rouge derrière elle. Nevers reste 5e.