Un jour sans...

FCGLes « Rouge & Bleu » n'ont guère existé face aux WASPS. Les joueurs anglais ont largement dominé une rencontre qu'ils ont remportée (7-47). Cédric Béal a sauvé l'honneur pour les grenoblois.

 

40 points d’écart. L’addition est lourde pour les « Rouge & Bleu », mais elle témoigne de la différence de niveau affichée entre les deux équipes ce soir. « Il y avait 4 classes d’écart » a commenté Fabrice Landreau à l’issue de la rencontre.

 

Dès le début du match, les joueurs des WASPS prenaient la mainmise sur le jeu. Après deux pénalités manquées par Carlisle, les londoniens se voyaient récompensés de leurs initiative par un essai de William Helu, à la 13ème minute de jeu (0-7, 13’). Guy Thompson doublait la mise quelques minutes plus tard, suite à une très belle combinaison en touche (0-14, 22’). Les grenoblois allaient enfin sortir la tête du bois, mais les attaques n’étaient pas assez tranchantes face à une défense de fer des Anglais, très puissant sur les ballons portés grenoblois. Et quand un « Rouge & Bleu » arrivait à trouver un intervalle, une erreur technique venait gâcher l’occasion. A la mi-temps, le score était lourd, mais l’espoir encore permis (0-14).

 

Malgré plusieurs changements (entrées de Barkley et Fabro, puis Choirat, Bernard, Hegarty et O’Leary), les « Rouge & Bleu » encaissaient rapidement un troisième essai, par Thompson (0-21, 45’), puis un quatrième par Hayter (0-26, 54’).

 

Les grenoblois vont néanmoins réussir à trouver la faille dans la défense des WASPS. Après une mêlée à 15 mètres de l’en-but, Olly Barkley peut manœuvrer avec ses trois-quarts. Le ballon revient sous les poteaux et l’arbitre siffle une mêlée à 5 mètres. Sur celle-ci, Cédric Béal, en position de numéro 8, part avec le ballon et va aplatir dans l’en-but (7-27, 60’).

 

On pensait alors que les « Rouge & Bleu » pouvaient revenir dans le match, à l’instar de Caminati, auteur d’un raffut monstrueux qui élimina deux adversaires. Mais, quelques minutes plus tard, l’arrière grenoblois, après plaquage, passait son ballon à Hayter qui alla scorer le cinquième essai de son équipe. (7-33, 66’). Les 15 dernières minutes de la partie furent un supplice pour les « Rouge & Bleu » : Moates et Bassett inscrivaient chacun un essai transformé par Bell (7-47, 79’)

 

Les derniers espoirs de qualification en phase finale d’Amlin Challenge Cup s’envolent pour le FCG. Néanmoins, les « Rouge & Bleu » disputeront encore 3 matchs dans cette compétition, et notamment la semaine prochaine, à Londres, où ils devront montrer un autre visage que celui affiché ce soir à Lesdiguières.

 

Le prochain match de Top 14 se disputera, lui, le vendredi 20 décembre à Paris, face au Stade Français, tandis que le FCG recevra ensuite Castres, le champion de France, au Stade des Alpes le dimanche 29 décembre.

 

Revivre le live de la rencontre

 
Plan du site
Mentions lgales