× Fermer la vidéo

«On s’est peut-être pris pour des autres»

  • Mickaël Capelli
  • FCG - SACA

Mickaël Capelli et les « Rouge & Bleu » veulent continuer par une victoire contre Aurillac, pour réussir le premier bloc du championnat de Pro D2

Vous avez bien fait de gagner ces deux déplacements à Carcassonne et Aix-en-Provence…

« Oui, c'est sûr, puisque... On sait qu'on n'a pas marqué des points après ce premier match de Colomiers. Mais, malheureusement, ça a été un mal pour un bien, quand même. Cela nous a permis d'aller chercher ces deux victoires à l'extérieur. Et j'espère que ça va attirer le public dans le stade aussi. Parce qu'on en aura besoin face à cette belle équipe d'Aurillac. »

Ces deux victoires compensent-elles la défaite de Colomiers ?

«  C'est un cas un peu bizarre. On se retrouve invaincu à l'extérieur, mais aucune victoire à domicile. Bien sûr qu'on espère aussi gagner, que ce soit pour nous, pour nous remettre dans le droit chemin et finir ce bloc de la meilleure façon possible. Mais aussi, pour les supporters, qui viennent aussi nombreux que possible. Et qui ont été déçus de cette première performance. On leur doit totalement. Cette deuxième mi-temps (contre Colomiers), je pense que pas grand monde n'a pris du plaisir à la voir ou même à la jouer. »

Il va falloir enchaîner contre Aurillac…

« De toute façon, on le sait. Si on veut viser le haut de tableau, il va falloir gagner à domicile. Il va falloir aussi penser à mettre des points de bonus. Il va falloir aller chercher des résultats à l'extérieur. Vraiment, pour s'installer, il va falloir performer, constamment. »

La dernière victoire du FCG au Stade des Alpes remonte au 13 avril. Ça va faire 5 mois…

« C'est vrai, que là, ça commence à faire long. Je n'avais pas les chiffres en tête. Après, il y a eu les vacances... Ça rattrape un peu, mais... Bien sûr qu'on en a envie. Et qu'on en a besoin aussi. De toute façon, rien qu'en gagnant la moitié des matchs à domicile, ça fait déjà un nombre de points qui est quand même... Pas non plus suffisant pour jouer le Top 6, mais pour s'en rapprocher, en tout cas. Voilà, il va falloir tout gagner à domicile. Et aller chercher des résultats à l'extérieur. Comme je disais précédemment. »

La défaite inaugurale contre Colomiers est effacée ?

« On va dire que c'est effacé, mais pas tant non plus. Puisqu'on s'en sert quand même d'exemple. C'est-à-dire qu'on s'est peut-être pris un peu pour des autres pour ce premier match. Et voilà. Après, bien sûr, on a repris en confiance aussi. On s'est reconstruit après ces deux gros matchs où on a jamais rien lâché face à Carcassonne et à Aix. Et j'espère qu'on va continuer sur cette lancée pour avancer tout au long de la saison. »