× Fermer la vidéo

«Je sais que je peux me faire siffler»

  • Jonathan Bousquet
  • USAP - FCG

Pour son premier match avec le FCG, Jonathan Bousquet va retrouver Perpignan et le stade Aimé-Giral, où il a évolué pendant six saisons

Ta première avec le FCG, ce sera à Perpignan. Et ce sera forcément particulier ?

« Bien sûr que c'est particulier. Parce c'est mon dernier club, où j'ai passé six ans. Et voilà, donc, c'est bien. Ça aurait été n'importe quelle équipe en face, j'aurais été excité. Le but, quand t'arrives dans un nouveau club, c'est de faire ses preuves. Et pour faire ses preuves, il faut jouer. Demain, je suis sur le terrain. Je vais jouer. Contre une équipe de Pro D2. Je le prends comme ça. »

Mais ce ne sera pas n’importe quelle équipe de Pro D2…

« Après, c'est vrai que, pour mon retour, j'aurais préféré qu'il n'y ait pas de jauge restreinte par rapport à la crise sanitaire. Mais, bon, c'est comme ça. On va profiter. »

Tu devrais être bien accueilli ?

« Je l'espère. Moi, en tout cas, je n'ai rien oublié. Je n'oublie pas mes passages là où je passe. Ils m'ont déjà beaucoup rendu. Peut-être qu'ils vont m'ovationner à la rentrée. Mais je sais que, culturellement, je peux me faire siffler. Ça fait aussi partie des gens là-bas. De leur culture, comme je te l'ai dis. Cela ne m'étonnerait pas si, quand je pose le ballon sur le tee, il y a 4 ou 5 sifflets qui retentissent des travées. »

Depuis quelques saisons, ce match est devenu un classique

« C'est lié aux ambitions des clubs. Parce que c'est les mêmes ambitions. Et on s'est toujours suivi. De la Pro D2 au Top 14, en passant par les phases finales. Et c'est comme ça que la rivalité est née. Parce que tu joues des grands matchs chaque fois que tu t'affrontes. »

Cela va rajouter un peu de piquant à cette rencontre ?

« Ce qui est bien, c'est qu'au moins, on va voir si on est des grands garçons. Avec le premier bloc qu'on a fait, on va directement chez un grand prétendant. Et j'espère qu'on fera un grand match aussi, dans le contenu, dans tous les secteurs de jeu, pour répondre présent aux assauts catalans. Et essayer de remporter la victoire, créer un exploit. Et surtout, nous, nous relancer et vite sortir de cette zone inconfortable. Et surtout lancer notre saison. »

Abonnez-vous à nos newsletters pour ne rien manquer de l’actualité du Club