× Fermer la vidéo

Un point et beaucoup de regrets

  • Gio Aplon
  • Alexandre Dardet
  • ASM - FCG

Le FCG a été tout près de l’exploit à Clermont. Les « Rouge & Bleu » rentrent avec un point de bonus défensif.

C’est un euphémisme de dire que les Grenoblois avaient un très gros défi à réaliser en se rendant chez le leader du Top 14, défait une seule fois cette saison. Dès le coup d’envoi, Clermont prend les devant grâce à un drop rapide de Camille Lopez (3-0, 6’). Malgré la pluie, les Grenoblois jouent beaucoup à la main et se font pièger par Morgan Parra, qui récupère le ballon et marque seul (10-0, 12’).

Comme souvent depuis le début de la saison, c’est Gio Aplon qui va débloquer le compteur grenoblois. Après une sublime relance, orchestrée par les trois-quarts grenoblois, le Sud-Africain, replacé à l’arrière après la sortie de Fabien Gengenbacher, marque et réduit le score (10-7, 28’).

Les Clermontois échouent plusieurs fois au pied, mais marquent néanmoins un deuxième essai, sur la sirène, après plusieurs minutes dans les 22 grenoblois (15-7, 40’).

Dès le début de la deuxième mi-temps, Grenoble met la pression sur Clermont et Jonathan Wisniewski marque deux pénalité coup sur coup (15-13, 48’). Après une pénalité de Camille Lopez (18-13, 62’), le FCG prend, pour la première fois, l’avantage au score, grâce à un essai d’Alexandre Dardet, transformé par son ouvreur (18-20, 66’). Patricio Fernandez, rentré en jeu quelques minutes plus tôt, permet à Clermont de reprendre l’avantage d’un point (21-20, 68’).

Les dernières minutes seront irrespirables, les deux équipes tentant le tout pour le tout pour gagner. Dans les derniers instants de la partie, c’est Grenoble qui a l’avantage, avec deux mêlées, coup sur coup, à disputer dans les 22 clermontois. Malheureusement, les avants ne parviennent pas à obtenir de pénalité et la dernière offensive grenobloise est vaine.

Le FCG obtient néanmoins un superbe point de bonus défensif qui, s’il ne fait pas avancer au classement, permet de préparer, au mieux, la prochaine échéance, à savoir la réception de Bordeaux au Stade des Alpes samedi prochain.